vendredi 23 novembre 2012

Interview Exclusive : The Devil Wears Prada

The Devil Wears Prada - Paris, Le Bataclan - 19/11/2012Jeremy DePoyster et Andy Trick de The Devil Wears Prada nous ont  accordés une interview juste avant leur concert au Bataclan en première partie de August Burns Red le lundi 19 Novembre 2012. C'est à lire dans la suite du post. 

Scroll down for the english version.


Alternativ News : Il me semble que c'est seulement votre 2ème concert à Paris, vous souvenez vous du premier ? (avec Bring Me The Horizon et The Architects ndr)

Jeremy DePoyster (guitare) : Très bien.

Andy Trick (basse) : Je disais justement que j'ai d'habitude une mémoire horrible mais je me souviens de la dernière fois où nous étions ici et le show était génial, donc ça me met dans un bon état d'esprit pour ce soir.

Jeremy : Notre guitare tech était tombé sur une boite que l'on avait sur scène, il s'est ouvert la tête et a saigné sur toute la scène.

Andy : On a dû l'amener aux urgences.

Jeremy : C'était cool ! (rires)

Avez vous eu le temps de visiter la ville ?

Andy : Un peu.

Jeremy : Oui, nous sommes allés à Notre Dame, dans des librairies, des cafés.

Vous avez sorti un DVD live il y a quelques mois, est-ce quelque chose que le groupe a toujours voulu faire ?

Jeremy : Oui, nous en avions parlé il y a des années et c'est quelque chose que nous voulions vraiment faire mais qui n'a jamais abouti. Puis nous avons eu l'idée de le faire lors de notre grosse tournée aux États Unis et cela a fonctionné, nous avons pu filmer lors d'un des concerts et nous sommes servis de l'audio. On s'est également servis de plusieurs choses que l'on avait filmé tout au long de l'année et de la tournée et on a tout mis ensemble.

Andy : On nous demande souvent pourquoi on voulait faire ça, et c'est étrange pour moi parce que j'ai grandi en regardant des DVD lives, en écoutant des CD lives , je me disais « c'est comme ça que sonne leur musique, vraiment jouée,  sans être enregistrée (dans un studio ndr), c'est génial ! ». Et je pense que c'est pareil pour chaque membre du groupe.

Jeremy : Oui, je regardais les DVD de Nine Inch Nails, Rammstein, Led Zeppelin et autres. On aime juste regarder les groupes et voir qu'ils sont capables de jouer les chansons. De nos jours, la musique est beaucoup trop « de la musique d'ordinateur » plutôt qu'un groupe qui va sur scène et joue.

- Comment avez vous choisi la setlist du DVD ?

Andy : Avant une tournée, on s'assoit toujours ensemble pour voir de combien de temps on dispose, pour se faire une idée des chansons qui s'enchaîneraient bien, ce que l'on veut jouer, ce que nous pensons que le public veut entendre et prendre un peu de temps pour tout organiser.

- Vous avez sorti 4 albums, le processus d'écriture a t-il toujours été le même ?

Jeremy : Non, pas vraiment en fait. Quand nous avons commencé, le travail était très en commun, et cela nous prenait plus de temps ainsi mais notre autre guitariste Chris a commencé à prendre en main l’écriture des morceaux et ce genre ce choses. Les paroles et le chant sont toujours gérés par Mike, le reste du chant c'est toujours moi, et on change la mélodie, une structure par ci par la et différentes choses comme ça. Mais Chris a pris en charge une bonne partie de tout ça. On se retrouve toujours pour faire des jams et voir « comment ça pourrait être mieux de cette façon ». Certaines chansons sont encore écrites en commun.





- Pourquoi avoir choisi de collaborer avec Adam Dutkiewicz (guitariste de Killswitch Engage) au lieu de Joey Sturgis pour Dead Throne ?

Jeremy : Nous avons fait les 3 – 4 derniers albums avec lui, et je pense qu'on voulait seulement quelque chose de nouveau. En fait Joey a travaillé avec nous sur les claviers mais on voulait juste du neuf. On fait parti de ce groupe et on fait ça depuis si longtemps, c'était plutôt « voyons voir ce que quelqu'un d'autre peut faire ». Cela a très bien fonctionné, il a eu beaucoup de bonnes idées et il a puisé de nous de très bonnes performances.

- Pensez-vous créer un jour un album concept ?

Jeremy : On en a fait un, l'EP Zombie.

- Oui mais comme album longue durée ?

Jeremy : Nous en avons discuté, mais je ne sais pas si nous pourrons nous y mettre vraiment pour 10 chansons, c'est plutôt le délire de Mike, c’est lui la personne conceptuelle. Je sais qu'il a quelques idées mais je ne sais pas si ce sera plutôt pour un EP ou un album. On verra !

- Au cours de votre carrière, y a t-il quelque chose que vous auriez aimé faire différemment ?

Jeremy :
J'aurais aimé ne pas m'habiller comme un abruti étant gamin mais je pense que tout le monde passe par là. Je pense juste qu’ils n’ont pas autant de photos sur internet que nous. C'est un peu embarrassant mais bon ! (rires)

Andy : Que veux tu faire contre ça ? (rires)

- Pensez vous que c'est plus facile de faire de la musique maintenant, surtout avec Kickstarter, que quand vous avez commencé ?

Jeremy : Je ne pense pas que se soit plus facile, à part peut être pour trouver les moyens d'avoir un meilleur producteur. J'enregistre de la musique sur mon ordinateur depuis que j'ai 13 ans, on avait aussi un enregistreur 4 pistes. Je pense que ça a toujours était présent. Je n'ai pas vraiment de bonne ou mauvaise opinion sur Kickstarter mais je pense plutôt que le fait de créer une bonne chanson ne devrait pas reposer sur le fait d'avoir des milliers de dollars pour l'enregistrer. Tu sais, tu peux enregistrer sur ça (montre le dictaphone). Si c'est une bonne chanson, ça sonnera bien.

Andy : De nous jours, c'est vraiment vraiment plus facile de sortir quelque chose dans le monde de l'ère digitale.

Jeremy : Oui c'est réellement plus facile de le sortir.

Andy : En ce qui concerne Kickstarter, je suis d'accord avec ça, tu n'es pas obligé d'avoir beaucoup d'argent pour faire quelque chose.

Jeremy : Oui, on avait pas beaucoup d'argent quand on a commencé le groupe, le seul « coup de pouce » qu'on avait était nos parents nous mettant dehors « tu dois trouver un travail ! » (rires)





- C'est le dernier concert de cette tournée, avez vous quelque chose de prévu pour ce soir ?

Jeremy : On ne peut pas vous dire, mais oui , on a un petit quelque chose de prévu, mais on ne peut pas vous dire de quoi il s'agit.

Andy : On a quelque chose ? (air confus)

Jeremy : Oui.
 
Andy : Je ne suis pas au courant.
 
Jeremy : (mimant la batterie)
 
Andy : Ah oui ! Si vous regardez le show en entier vous le verrez plus tard. J'avais oublié.
 
Jeremy : Oui tu avais oublié !
 
Andy : Ma mémoire...
 
Jeremy : Il n'a pas de mémoire ! (rires)

- Quelle est la prochaine étape pour le groupe, faire une pause, ou avez vous déjà des idées pour votre prochain album ?

Jeremy : On passe les fêtes avec nos familles. Dès le début d'année, nous allons écrire et composer pour le nouvel album. On a déjà quelques chansons de prêtes et plusieurs idées que l'on va essayer de développer. Puis nous repartons en tournée. Ca ne s'arrête jamais pour nous ! (rires) 
Nous serons de retour à Paris au printemps prochain je pense.
 
Andy : Printemps ou été.
 
Jeremy : Fin printemps, début été.
 
Andy : Juin je crois.

- Vous avez beaucoup tourné, y a t-il des endroits où vous n'êtes pas encore allés mais où vous aimeriez jouer ?

Jeremy : Partout en Afrique.
 
Andy : Ou la Russie.
 
Jeremy : J'aimerai tourner plus au Japon que ce que nous avons déjà fait. Les îles d'Asie du Sud Est où des endroits comme ça. On a déjà fait tellement de choses : l'Amérique du Sud, l'Australie... j'aimerai y retourner ! (rires)

- Des nouveaux groupes que l'on devrait écouter ?

Jeremy : Vous vous adressez aux deux mauvaises personnes, j'écoute toujours les albums d’Interpol d'y a 10 ans (rires). Je ne sais pas, il y a de quelques bonnes choses qui sortent. Le nouveau Deftones, ce n'est pas un nouveau groupe mais leur nouvel album vient de sortir, c'est vraiment sympa.
 
Andy : Je connais aucun nouveau groupe.
 
Jeremy : Oui, on écoute que des groupes des années 90 ! (rires)


Interview réalisée par Marion M et Alternativ News le lundi 19 novembre. 
Merci à Karine et Warner

------------------------------------------- 

Alternativ News : I believe it's only your second time in Paris, did you remember the first one (with BMTH, Achitects ndr) ?

Jeremy : Very well, yes.

 
Andy : I was just saying I have a terrible memory usually and I can actually remember the last we were here and remember the show being great so that puts me in good spirit for tonight.

 
Jeremy : Our guitar tech fell on a box that we have onstage, he cut his head open, just bled all over the stage.

 
Andy : We had to take him to the emergency.

 
Jeremy : It was cool. (laughs)

- Did you had time to visit the city ?

Andy : A little bit.

 
Jeremy : Yeah, we went to Notre Dame, Bookstores, Cafés.


- You have reasled a DVD live a few month ago, is it something the band always wanted to do ?

Jeremy : Yeah we talked about it years and years ago it was something we really wanted to do and it just kind of never worked itself out. And then we had the idea to do it on our big US headline tour and so it just kind of worked out, we were able to film it at one of the shows and then we took the live audio and did something with that (the live CD ndr), we took a bunch of stuff that we personally had filmed throughout the last year and tour and put it together.


Andy : We get asked a lot actually why we wanted to do that and that just strange to me because I come from growing up watching Live DVDs, listening to Live CDs, being "this is what they sound like, actually playing not just being recorded, that's awesome". And I think everyone else in the band-


Jeremy : Yeah, I was watching Nine Inch Nails DVDs, Rammstein DVDs, anything, Led Zeppelin, anything. We just like to see the band and see they being able to play the songs. Too much of music today is like "computers music" instead of a band going out and play.

 
- How did you choose set list for the DVD ?

Andy : We always before tour sit down together and we see how much time we have, try to form an idea of songs that can roll into others easily, what we want to play, what we think people wanna hear and take some time to throw it together.


- You've realesed 4 records, has the writing process always been the same ?

Jeremy : No, not really actually. When we started out, it was super communal and it took us a lot longer to do things that way and so as we gradually went on, our other guitar player Chris took other in lot of duties of starting songs, writing songs and doing all that stuff. All the lyrics and vocal stuff are still Mike's and the vocal other singing stuff was myself and there's melody here and there, we'll change the structure and different things like that. But Chris has taken over a big chunk of that stuff. We are still going and jam things out and figuring out "this could be better this way" and some songs we even still write communally as a group.


- Why did you choose to go with Adam D. over Joey Sturgis for Dead Throne ?

Jeremy : We've just done the last three/four records with him and we just wanted something new I guess. We actually still had Joey work with us on the keyboards side of things but we just wanted a new take. We've been in the band for so long and doing this for so long, we were like "let's see what somebody else can do". That actually worked out very well, Adam had a lot of really cool ideas and drew out really great performances from us.


- Do you think that one day you'll create a concept record?

Jeremy : We did one, it was the Zombie EP.

 
- Yes, but as a full lenth ?

Jeremy : We've talked about it, I just don't know if we would commit to ten songs, that's more Mike's thing than anything else, he's a more conceptual person. I know he has a few ideas for things but I don't know if they were more EP or full lenth. We'll see !


- You had a long career, is there anything you wished you had done differently ?

Jeremy : I wish I had not dress like an idiot when a was a kid, but I think everyone does too. I just don't think there's as many pictures online of what they looked like than of us. It's kind of embarrassing but whatever ! (laughs)


Andy : What are you gonna do about it. (laughs)


- Do you think it's easier to make music now, especially with Kickstarter than when you guys started ?

Jeremy  : I don't think it's easier, maybe getting founding to go with better producer or something like that. I've been recording music on my computer since I was thirteen, we also a had little four track recorder. I think that it has always been there. I don't really have an opinion one way or another on Kickstarter but I guess I feel like it shouldn't rely on having hundred thousand dollars recording to be able to make a good song. I've heard guys come with just a crappy little. You know you can do a record on that little something (points to my recorder). If it's a good song then it will sound good.


Andy : That's the thing is nowadays it's a lot, a lot easier to get it out there, into the world with the digital age.


Jeremy : Yeah it's definitly  easier to get it out there.


Andy : As for Kickstarter, I agree with that, you don't need to spent a ton of money to get it out there.


Jeremy : Yeah we didn't have any money when we started the band and the only kick we had was our parents kicking us out of the house like "no, you need a job" (laughs).


- This is the last show of this tour, do you have anything special planned for tonight ?

Jeremy : We cannot tell, but yes, we do have a little tiny plan, but we can't tell you what it is.


Andy : Do we ? (looking confused)


Jeremy : Yeah.


Andy : I don't know about that.


Jeremy : (Miming drums)


Andy : Oh yeah ! Yeah we do ! But if you're watching the entire show you'll see it later. I forgot about that.


Jeremy : Yeah you did !


Andy : My memory…


Jeremy : He hasn't any memory ! (laughs)


- What is the next step for the band, are you going to take some time off or do you already have some ideas for the next record ?

Jeremy : We're taking the holidays off to be home with our family and stuff. And then, jumping back in the beginning of the year we are doing some writing stuff and try to get a new record going. We already have some songs ready and some ideas so we are going to try to get things going with that. Then we have some more tours.it never ends for us ! (laughs) We'll be back here I think next spring-


Andy : Spring or summer.


Jeremy : Late spring early summer.


Andy : June I believe.

 
- You've been touring a lot, are there any places you haven't been yet and where you'd love to play ?

Jeremy : Any places in Africa.


Andy : Or Russia.


Jeremy : I'd like to do more of Japan than we've done. South east Asia islands and stuff like that. We've just done so much : we've done South America, Australia… I'd like to go back to those places ! (laughs)

- Any news bands that we should be listening to ?

Jeremy : You're talking to the wrong two guys, I still listen to Interpol records from ten years ago. (laughs). I don't know, hem, there is some cool stuff coming out. The new Deftones record, there are not a new band but their new record just came out, it's pretty cool.


Andy : I don't know any new bands.


Jeremy : Yeah we only listen to band from the 90's. (laughs)



 




1 commentaire :

Bdf a dit…

Merci pour cette interview ;)