vendredi 21 mai 2021

Chronique Express : We Were Sharks - New Low

Le voici le nouvel et deuxième long jeu des Canadiens de We Were Sharks. Le groupe se définit lui-même comme du True North Pop Punk (en référence à leur origine nord-américaine) et à l'écoute de New Low, difficile de les contredire. Il y a trois ans, la bande avait fait son apparition sur la scène avec un premier effort bien senti, Lost Touch. Des tubes à la pelle et une patate du feu de dieu, un poil noyé dans la masse, mais ça gardait largement la tête hors de l'eau bien comme il faut (après avoir brisé la glace bien entendu). On ne peut pas dire qu'on perd du temps en préliminaires avec New Low. We Were Sharks envoient 10 titres dans la demi-heure réglementaire. "Shameless" ouvre le bal et défonce tout sur son passage. Premier morceau présenté sur la toile, il fait toujours un bel effet avec ce refrain bondissant et ses guitares rugissantes : un tube emballé et pesé en 2 minutes et 48 secondes. Et vous en reprendrez bien une deuxième couche avec "Bring Me Down", tout aussi véloce et catchy que sa petite sœur. Ça part sur les chapeaux de roue, y'a pas à chier. Le reste de la galette se déroule sans encombres entre morceaux plus mid-tempo ("Problems" et son refrain weezer-ien, "Over This" plus modern pop-punk à la All Time Low mais au refrain toujours aussi contagieux, la ballade "Burning House") avant de repartir toutes guitares dehors avec "New Low" et toujours la science du refrain qui tue et qui vous fera bondir du canapé, pour terminer sur "Ready To Go" et ses chœurs énormes. Voila, c'est fini, et le signe qui ne trompe pas, c'est qu'on revient sur New Low avec plaisir. Les morceaux se retiennent en moins de temps qu'il ne fait pour les écrire et c'est du pop-punk comme on l'aime : ensoleillé, de la mélodie en veux tu en voilà, des refrains accrocheurs à tous les coins de rue, et où les codes du genre sont parfaitement respectés. Peut être même un peu trop car même si We Were Sharks savent où ils vont, et que les morceaux sont parfaitement exécutés, les Canadiens surfent sur une vague sans y apporter leur personnalité, et sonnent encore trop proche de leurs influences majeures. Ce n'est pas un mal, mais il faudra qu'à l'avenir ils puissent sortir de leur zone de confort pour tenir l'auditeur en halène au delà de l'été. En attendant, ne boudez pas votre plaisir car cette nouvelle livraison fait exactement ce que l'on attend d'elle. Un disque simple, fun et accrocheur. Pour les fans du genre, on peut largement faire un plus mauvais choix. 

3,5/5
Recommandé si vous aimez :
Hit The Lights, New Found Glory, All Time Low

Guillaume W. 





Aucun commentaire :