mercredi 4 septembre 2019

Chronique Express : WOLF CLUB - Frontiers

WOLF CLUB, c’est un trio de Notthingham qui évolue dans la synth-pop 80’s. C’est dit. Donc, si vous êtes allergique au style ou pas nostalgiques pour un sou ou encore pas nés dans les 70’s ou 80’s, passez votre chemin. Car, les trois compères en sont déjà à leur quatrième album et invitent une chanteuse différente sur presque tous les morceaux. "Electrify" ouvre ce bal, avec ses guitares cristallines, ce synthé omniprésent et cette batterie électronique, un très beau refrain et ça fonctionne du tonnerre. "Frontiers" continue sur cette formule qui a déjà fait ses preuves, plus poppy encore et ce côté atmosphérique vraiment bien vu. Rien n’est à jeter sur cette galette, que l’on soit sur l’ultra dansant ("Rivals", "Purity") ou sur le plus spatial ("Reunion", "Mixtape"), le groupe s’en sort toujours avec les honneurs. Et même s’ils ne réinventent absolument par leur son (Frontiers est dans la continuité directe de Infinity, son prédécesseur), ils l’ont encore peaufiné et leurs morceaux rentrent dans la tête pour ne plus vous lâcher. Ajoutez à cela une superbe pochette, et vous obtenez un excellent album d’un groupe à découvrir de toute urgence ! 

4/5 
Recommandé si vous aimez : l’été, les synthés, les 80’s

Guillaume W.



Aucun commentaire :