mercredi 11 septembre 2019

Chronique Express : Sleeping With Sirens - How It Feels To Be Lost

On a perdu Sleeping With Sirens il y a 2 ans avec cette daube monumentale qu’était Gossip. Gros label, gros moyens, grosse merde en somme. C’est dommage car Madness sorti deux ans plus tôt explorait une facette poppy mais toujours bourrée de guitares et de plus en plus tubesque (comprendre par-là "radiophonique"). Du coup, à l’annonce de la sortie de How It Feels To Be Lost, on craignait réellement une suite à Gossip. Mais les doutes s’estompent bien vite (en fait dès la première note de "Leave It All Behind"). Ce nouvel album prend le contre-pied total de son prédécesseur, et revient carrément aux sources de leur son. Grosses guitares, passages hurlés ("Leave It All Behind", "Break Me Down"), refrains ultra bien ficelés ("How It Feels To Be Lost", "Ghost"), grosse production ("Agree To Disagree" et "Another Nightmare" qui viennent lorgner bien comme il faut sur le Bring Me The Horizon du tant décrié et franchement pas mal du tout amo). Une renaissance on vous dit. Du post-hardcore donc, bien catchy avec cette voix si partciculière de Kellin Quinn, géniale pour certains, complètement insupportable pour d’autres (si vous n’avez jamais été emballé par la voix, passez votre chemin, vous trouverez ça toujours aussi casse-couille). On est loin de l’album de l’année car Sleeping With Sirens n’apporte absolument rien de neuf à leur son. Mais cela fait quand même bien plaisir de les retrouver autant en forme après le terrible flop de Gossip. 11 morceaux plus tard, un disque homogène (presque trop d’ailleurs) et un featuring de Benji Madden de Good Charlotte plus tard, on sait que l’on se repassera ce disque avec un plaisir certain. Et c’était pas gagné quand on s’est farci l’album-dont-il-ne-faut-pas-prononcer-le-nom. Welcome back boys ! 

3,5/5 
Recommandé si vous aimez : The Used, Bring Me The Horizon, Story Of The Year

Guillaume W. 




Aucun commentaire :