dimanche 14 juillet 2019

Live Report : Our Last Night + As It Is @ Trabendo, Paris -19/06/19

Ce 19 juin, nous avions rendez-vous au Trabendo de Parispour une soirée très attendue proposée par Veryshow : le retour d’Our Last Night sur le sol français ! Avec la compagnie d’As It Is en ouverture, la soirée s’annonçait plutôt agréable… Retour sur le show dans la suite du post !


Nous apprenons quelques minutes avant le show que le jeune groupe français The Sunday Sadness, qui était censé assurer la première partie du concert, n’a pas pu arriver à temps et se voit donc forcé d’annuler sa prestation. Ce sont donc les Anglais d’As It Is qui se retrouvent à donner le coup d’envoi de la soirée, pour le plus grand bonheur de leurs fans – venus en nombre ce soir-là.



Sur scène, nous avons toujours apprécié le dynamisme de la formation, mais il faut dire que le changement de look de Patti Walters, le chanteur, nous laisse de plus en plus perplexes depuis l’année dernière. Ce qu’on pensait être un revirement emo passager semble s’inscrire dans la durée (comme quoi, « it’s not a phase, mom ! ») et Patty n’apparaît plus sans son combo eye-liner/chemise noire/bretelles rouges. Histoire de pousser le vice jusqu’au bout, il scande même, au milieu du concert : « Nous sommes My Chemical Romance ! »… la foule en rit, mais en ce qui nous concerne on aurait préféré que le groupe garde son identité pop-punk des débuts plutôt que de s’auto-proclamer copie d’un groupe mythique (oui, on sort les grands mots tant qu’à faire).


Ça n’en reste pas moins sympathique, bien entendu, et les musiciens captent l’attention de l’audience qui acclame aussi bien les nouveaux morceaux tels que "The Stigma" que les plus anciens, notamment le tube "Dial Tones".


Place ensuite aux Américains d’Our Last Night, qui se font semblerait-il un devoir de passer au moins une fois par an par la capitale. Pourtant, aucune trace de lassitude auprès de leur public français ! Quand ils débarquent sur la scène du Trabendo, les cris enthousiastes des fans se font assourdissants.  



Nous voilà partis pour une bonne heure de show, avec une intro sur "Bury The Hatchet". Certaines chansons ("Same Old War", "Road To The Throne" ou l’incontournable "White Tiger") déclencheront de nouveaux cris de joie dans la foule. A noter aussi que, cette fois-ci, nous n’aurons droit qu’à une reprise – celle d’"Humble", de Kendrick Lamar.


Les fans sont à fond, comme à leur habitude, et sur scène on retrouve le charisme de Trevor Wentworth, le frontman, les lancers de basse de Woody – plus les quelques fausses notes qui surviennent dans la deuxième partie du show, sans doute dues à un relâchement ou à la fatigue. Cela ne gâche en rien l’ambiance qui règle dans la salle, cela dit.

 
Le concert s’achève sur "Sunrise", la chanson-phare du groupe, reprise en chœur par la foule entière. Les fans sont conquis, les musiciens sont heureux, chacun semble y avoir trouvé son compte, ce soir.

 

En toute honnêteté, ce show a ressemblé aux concerts précédents de la formation, à l’exception près que nous avons cette fois eu droit à quelques extraits de l’EP du groupe, Let Light Overcome, sorti en mars. Mais il faut dire qu’un concert d’Our Last Night, c’est toujours un bon moment (on les reverra quelques jours plus tard au Jera On Air d’ailleurs, pour vous dire !), et les fans semblent unanimes sur ce point.

La bonne nouvelle pour les fans et pour tous les amateurs d’Our Last Night qui tiennent à leur concert annuel, c’est que Trevor a promis que le groupe serait de retour en France l’année prochaine !


Merci à toute l'équipe de Veryshow pour cette jolie soirée !


Texte : Laurie B.
Photos : Mathilde M.






Aucun commentaire :