mardi 11 décembre 2018

Chronique Express : KEN mode - Loved

KEN mode. Du putain de hardcore (ce billet fonctionnera également si vous remplacez "hardcore" par "noise rock") de pyromane au regard livide et à la bouche écumeuse, abonné aux séances d'électrochoc et aux retransmissions d'essais nucléaires sur les chaînes interdites. Du putain de hardcore (avec du saxo, hein, quand même !), joué par une bande de marginaux insomniaques fatigués de ronger leur frein, passant leurs nuits blanches à étudier les oeuvres de Today Is The Day et autre Theodore Kaczynski, et à rêver d'un sauveur type Jeezuz Leezard en treillis et rangers prêt à faire parler le lance-flamme dans les rayons du Auchan d'à côté. Bref, du putain de hardcore qui vous pousserait volontiers au crime si le crime n'était pas déjà inscrit dans vos gènes... Quoi vous en doutez encore ?

4/5
Recommandé si vous aimez : le putain de hardcore !

Nacho

https://intraveinoise.blogspot.com/






Aucun commentaire :