vendredi 23 novembre 2018

Chronique Express : Saves The Day - 9

9 comme neuvième album, 9 comme le nombre de titres de ce nouvel opus. Saves The Day joue sur la symbolique. Plutôt discret depuis la sortie de leur S/T en 2013, le bande à Chris Conley (et ses 10000 changements de line-up) revient sur le devant de la scène avec un album qui sonne comme une rétrospective de leur propre histoire. Ce n’est pas un hasard si le morceau d’ouverture se nomme "Saves The Day" et que la majorité des textes parlent de la vie en tournée et du fait de faire partie d’un groupe. Musicalement, on reste dans le pop-punk qu’ils ont eux-mêmes en partie créé il y a plus de 20 ans maintenant. Avec des grosses guitares bien rentre dedans, une facette presque grungy qu’on ne leur connaissait pas par-ci ("Side By Side" et son riff bien velu, la mélodie de "Rendez Vous"), un petit côté Queens Of The Stone Age sur le riff d’intro de "Kerouac & Cassady", une production live juste ce qu’il faut, et le cocktail fonctionne. Mais Saves The Day a toujours dans sa manche des petits tubes poppy /catchy comme on les aime ("Suzuki", "It’s Such A Beautiful World", "1997" et sa basse ultra groovy) et ça passe tout seul, il faut bien l’avouer. Et la grosse surprise, c’est "29" (un hommage à sa date de naissance, lui qui est né le 29 février 1980 ?), morceau de près de 22 minutes qui vient refermer ce 9. Chris nous avait déjà fait le coup sur Daybreak avec le morceau-titre de près de 10 minutes. Et ce qui est fort c’est que ce titre à tiroirs ne déçoit pas une seule seconde et sonne comme 10 morceaux en 1. Et bon sang ces 6 dernières minutes de pure émotion sont juste excellentes. Avec ce disque, Saves The Day ne trouvera certainement pas un nouveau public. Par contre, les fans devraient adorer. Et avec un disque de cette qualité (même s’il faut réussir à rentrer dedans sans penser à Through Being Cool ou Stay What You Are, leurs deux chefs d’œuvre, et ajoutons même In Reverie, très largement sous-estimé à sa sortie), difficile de faire la fine bouche. 9 est un très bon album, un ajout plus qu’intéressant à la discographie de la bande et comme le suggère la pochette, une galette carrément taillée pour la scène ! 

4/5 
Recommandé si vous aimez : Weezer, Ash, The Movielife

Guillaume W.



Aucun commentaire :