mercredi 18 avril 2018

Live Report : Burning Heads + Lily Carnage @ Le Clapier, Saint-Etienne - 30/03/18

Vendredi 30 mars, direction Le Clapier à Saint-Etienne pour le concert des Burning Heads. La dernière fois que je m'étais rendu dans ce lieu, il était dans la configuration d'un restaurant (Ndlr: étant encore avant cela et à l'origine une gare ferroviaire). Les spécialités auvergnates y étaient très bonnes, mais ce soir, ce sont des décibels que tout le monde est venu manger. Place donc au menu...

En entrée, ce sont les Lily Carnage qui s'occuperont de nous mettre en bouche. Les p'tits gars de Haute-Loire font le boulot. Simple, propre, efficace... Du moins de ce que j'entends des quais à l'extérieur, où je me trouve, en attendant l'entrée en gare du train Burning Heads, qui lui, n'est pas en grève en cette fin mars. J'ai gardé un bon souvenir du trio lors de leur prestation en première partie de Maladroit à La Tanière (toujours à Saint-Etienne, en juillet 2015) mais ce soir, je n'en ai pas vu grand chose. En revanche, pendant ce temps-là, on peut clairement voir que la salle s'est remplie et que l'affluence est bien plus importante.

Tchou-Tchou... Le plat de résistance en provenance d'Orléans à l'air d'être arrivé sur scène, prêt à servir et sévir ! Les premières notes de "Party" se font entendre, il est temps d'accourir ! Je me faufile au milieu de la foule afin de prendre place et c'est parti pour plus de deux heures de show.

"True Life", "Reaction", "Angry Sometimes", "Gray", "Wrong", "Disobey", "Handcuffed" dédicacé à feu "Captain Bob" de Radio Dio, "Super Modern World" pour ce Super Monde de Merde, "Hard Drive", "Competition", "A Whole Life" s'enchaîneront en l'espace de 30 minutes. Le TGV Burning Heads est lancé, on mange bon.



De leur album éponyme au dernier Choose Your Trap, les Burning Heads nous régalent et sont dans une forme éblouissante. "Piece Of Cake", avec un Thomas derrière les fûts motivé comme jamais.
 "A Bitter Taste", "Who Wants To Know", "Police in Helicopters", "An 01", "Sit & Watch", "Stick Our Heads Up High !", "Voice of the Voiceless", "Little Bird", "Fine", autant de titres que de jumps de Jyb, le bassiste bondissant. Le tout, agrémenté de slams et autres enjaillades de fosse de la part du public. 
 Tout roule comme sur... des rails ! «"I Was Wrong", "In my Head", "Break Me Down", les reprises "Making Plans for Nigel" d'XTC, "No Way" de Adolescents accompagnée par les choeurs d'un spectateur monté sur scène pour l'occasion (coucou Denis), on s'approche de la fin.



D'ailleurs, là où "No Way" clôture habituellement leurs concerts, il n'en sera rien ce soir. Un rappel du rappel nous est offert, non pour déplaire au public présent, ne voulant à priori pas que cela s'arrête tout de suite, donnant encore de la voix. Le temps donc d'apporter le dessert avec un "Guns of Brixton" des Clas), suivi du titre, et là, cerise sur le gâteau, "Les Gens de l'Occident" de nos cousins Les Vulgaires Machins.Voir et surtout entendre Pierre en Français dans le texte pour ce dernier titre, ça détonne et cela fait bizarre. Bizarre !? Vous avez dit bizarre ?! La première fois, oui, cela fait bizarre. C'est donc sur ces dernières notes So Frenchy & Weird que le repas prend fin.

Saint-Etienne n'avait pas eu droit à sa tournée spéciale Epitath Years (où l'intégralité de Be One with the Flames et Escape avaient été jouée), ni à la tournée spéciale «anniversaire» pour les 30 ans de carrière (30 villes, 30 dates, 30 salles, où le public avait pu choisir et sélectionner les titres qu'il voulait voir jouer pour l'occasion). Ce fût un mix tout en énergie traversant en large mais sans travers, la discographie du groupe. All's fine !



Sortie de table... Tout le monde semble repus et heureux, votre serviteur le premier. Un régal, un festin. Le repas fût copieux, fin et tout en vitamines. L'indigestion ne sera pas pour aujourd'hui. Happy 30th Birthday Burning Heads !!!

Texte : Gaëtan P.

À noter que la 31ème date des 30 ans se fera au Hellfest 2018 le vendredi 22 juin (Warzone / 16h45) entre Seven Hate et Uncommonmenfrommars. Oui oui, rien que ça !

Remerciements/Organisation/Crédits & Co : Yann Bercegeay / Denis Lachat / Le Clapier / Radio Dio / Forum Disques / Chrysalide Ressourcerie / Road Trip Agency






Aucun commentaire :