mercredi 18 octobre 2017

Chronique Express : Save Ends - A Book About Bad Luck

Plutôt discret depuis la sortie leur très bon 1er album, Warm Hearts, Cold Hands fin 2013, les emokids de Save Ends reviennent en catimini avec un nouvel effort, A Book About Bad Luck. 10 morceaux totalement anachronique dans la scène d’aujourd’hui, car oui les 4 garçons et la fille auraient sûrement aimé se retrouver envoyés dans la scène emo des 90’s. Un emo/indie/rock où le mélange des lignes de chant masculin/féminin donne une force phénoménale à ce disque. Dès "Bad News", les frissons parcourent l’échine et les influences sont clairement identifiables et la voix proche de Matt Pryror des Get Up Kids nous fait plonger 20 ans en arrière. 32 toutes petites minutes où les mélodies arrache coeur remplies d’arpèges tire-larmes se mêlent au synthé qui donne ce côté sautillant et poppy ("Way Back"), bref tout est réuni pour que l’on ait envie d’appuyer sans hésiter sur le bouton repeat jusqu’à plus soif. Save Ends puent l’authenticité et la sincérité, font de la musique comme bon leur semble et ne se posent pas la question de savoir si cela va plaire. Et elle est là toute l’injustice de cette scène. Que des groupes comme eux puissent pondre des mini-tubes comme le très beau "Heavy Hearts", la toute guitare dehors "Hateful Kids" ou nous prendre aux tripes avec la sublime ballade "The Wraith I’m Running From", sans avoir plus de succès est une anomalie. A Book About Bad Luck est un est des plus beaux albums sortis cette année, et passera malheureusement à coup sûr inaperçu ou presque. Save Ends méritent de casser la baraque. Et, c’est tout le mal qu’on leur souhaite. 

4,5/5 
Recommandé si vous aimez : The Get Up Kids et The Forecast qui auraient signé chez Deep Elm

Guillaume W. 




Aucun commentaire :