mardi 14 février 2017

Chronique Express : Deaf Havana - All These Countless Nights

All These Countless Nights, c’est la métamorphose effectuée à 100% pour Deaf Havana. Après avoir débuté dans le post hardcore, le groupe a progressivement (après le départ du chanteur/guitariste de l’époque) fait évoluer sa musique vers des contrées plus emo-rock. Après Old Souls (2013), on attendait la bande au tournant, et force est de constater que cette longue attente en valait la peine. Et surtout, là où We Are The Ocean s’est cassé les dents après le départ de leur screamer avec deux albums très dispensables malgré un chanteur hors du commun, Deaf Havana poursuit sa route avec bonheur. Dès "Ashes, Ashes", qui démarre tout en douceur avec ses guitares acoustiques et ce piano pour arriver au superbe refrain, on sent que l’émotion sera au rendez-vous. On ne se trompe pas puisque "Trigger", "L.O.V.E" et "Happiness" suivent ce même chemin, mid-tempo où refrains héroïques se mêlent aux lignes de chant impeccables. Si le groupe ne change pas beaucoup son fusil d’épaule durant ces 12 nouvelles compositions, on ne peut que saluer les très beaux arrangements qui sont parsemés dans le disque, les textes bien au-dessus de la moyenne, une faculté à transformer chaque refrain en or (ce tube qu’est "Sing", bon sang !), et de réussir à faire en sorte que cette émotion à fleur de peau ne verse pas dans l’ultra cheesy. Sans révolutionner le genre, All These Countless Nights prouve encore une fois que les 5 Anglais sont d’excellents compositeurs. Un bien bel album en tout cas. Congrats lads !

4/5
Recommandé si vous aimez : We Are The Ocean, Lower Than Altantis, Young Guns

Guillaume W. 




Aucun commentaire :