samedi 18 février 2017

Chronique Express : Aquilo - Silhouettes

Actifs depuis 2013 et forts de 5 EPs, les deux Britanniques ont enfin sorti leur premier album fin janvier. Que vous soyez seul(e) ou en couple, Silhouettes ne pouvait tomber plus à pic pour entretenir l’atmosphère du 14 février. Aérienne et fragile, la dream pop tissée par Aquilo force patience et rêverie. Seuls quatre titres sont repris de leur discographie, de la très réussie "Never Seen You Get So Low" à la très chiante "I Gave It All". Dommage que les plus entraînantes "Good Girl" ou "Put Me Down" n’aient pas été réenregistrées, néanmoins cela laisse de l'espace à 10 nouveaux titres. Sans réelle surprise, les titres plus rythmés retiennent l’attention (la funky "Never Hurt Again", "Always Done What You Say" et ses accents R’n’B) tandis que les plus doux peinent parfois à dépasser l’encéphalogramme plat ("All I Ever Wanted", "Low Light") voire énerveront par leurs gémissements si l’état d’esprit n’y est pas ("Almost Over", "Sorry"). Difficile en effet d’éviter la guimauve sur ce créneau. Néanmoins, Aquilo font la différence sur des morceaux mêlant habilement leurs influences ("Complication", "Blindside") et leurs ondes font mouche une fois de plus ("You Won’t Know Where You Stand"). Silhouettes confirme donc le talent du duo, et nul doute que ce premier album a tous les atouts pour conquérir une large palette d’auditrices, mais aussi d’auditeurs, au cœur tendre.

3,5/5
Recommandé si vous aimez : Oh Wonder, Seafret, London Grammar

Benoît D.




Aucun commentaire :