mardi 29 novembre 2016

Chronique Express : Thieves - No Motive

Après moults rebondissements, le voici, le voilà le deuxième long jeu de Thieves, quatre p’tits gars d’Austin, Texas, qui font du bruit depuis 2009, sans grande reconnaissance pour le moment. Mais pas sans talent, bien au contraire. No Motive a tous les ingrédients pour faire un carton du pop-punk à tendance emo et post-hardcore. Du pop-punk, Thieves a gardé les mélodies catchy, de la partie emo, ils ont puisé les refrains les plus à fleur de peau qu’on puisse entendre, et du post-hardcore, le côté technique et les grosses guitares. De ce mélange ressort exactement ce que l’on veut entendre : 10 titres pour une petite demi-heure, à haute teneur en émotion, accrocheurs, à la fois complexe et désarmants de simplicité. Du puissant "Drag Me Into The Light", en passant par le mid-tempo et plus poppy "Stone Eyelids", pour aller vers l’emo-rock de "Stay", pour envoyer le bois sur le punky de "Generation Why" et finir par le morceau-titre, tout en souffrance et atmosphère. Cohérent et malgré tout varié, touchant à tous les styles avec comme fil conducteur la voix écorchée de Billy et une colonne vertébrale pop-punk. Ajouté à tout cela, une production aux pettis oignons de Sam Pura, et vous avez un disque emballant de bout en bout, ne demandant qu’à être écouter en boucle. Thieves va entrer dans une tout autre ligue avec No Motive, c'est certain. Si vous lui laissez sa chance et que vous cherchez du pop-punk qui va plus loin que le bout de son nez, il fera votre bonheur à coup sûr. Une chose est sûre, le groupe le mérite amplement avec ce bien bel album. 

4/5 
Recommandé si vous aimez : Saosin, Armor For Sleep, Knuckle Puck

Guillaume W. 



Aucun commentaire :