lundi 15 août 2016

Chronique Express : Relient K - Air For Free

Etant officiellement un duo depuis la sortie de Collapsible Lung en 2013, Relient K ne s’arrêtent pas pour autant et proposent d’apporter un peu de soleil à l’été avec leur 8ème album Air for Free, qui ne contient pas moins de 16 titres. Le premier titre "Bummin’", proposé en single, surpasse déjà toutes les faibles velléités pop-punk que le duo avait pu avoir sur Collapsible Lung – ce qui était certes assez facile me direz-vous. On se met donc à espérer un retour plus musclé, dans le sillon de Mmhmm. Que nenni. Le reste des morceaux s’approche plus de la pop du dernier album qu’autre chose, ce qui se résume en "agréable mais vite oublié". Fatalement, la longueur de la tracklist implique son lot de titres complètement transparents, à commencer par le morceau éponyme. Alors bien sûr c’est léger et sucré, on sort les cuivres, mid-tempo et autres banjos pour sautiller gentiment tous ensemble ("Elephant Parade", "Mountaintop", "Heartache") mais il est difficile de trouver plus que des passages vraiment inspirés. Si cet album enterre définitivement la possibilité d’un retour à la superbe mélancolie douce-amère (cliquez ici !) de Forget and Not Slow Down, on en retrouve des bribes sur quelques titres forcément moins enjoués ("Empty House", très Owl City dans la performance, "Local Construction"). La voix et les textes de Matt Thiessen possèdent toujours cette capacité à arracher des larmes en même temps qu’un sourire ("Man", "Flower"). En tant que groupe de rock chrétien, les deux Matt continuent également de proclamer leur amour pour leur Dieu ("God", qui fera même chanter les athées, "Prodigal"). Meilleur que son prédécesseur, Air for Free est donc un album parfait pour l’été – à l’image de sa pochette – mais il risque bien de ne pas passer l’hiver. Profitez-en donc maintenant !

3,5/5
Recommandé si vous aimez : Andrew McMahon, Belle Histoire, Canopy Climbers

Benoît D.




Aucun commentaire :