mercredi 11 mai 2016

Live Report : Shakey Graves @ Backstage By The Mill, Paris - 29/04/16

Shakey Graves, ça vous dit quelque chose ? Pour être honnêtes, nous ne connaissions pas cet artiste avant de le voir programmé au Backstage ce 29 avril, une salle dans laquelle nous avons l’habitude de nous rendre pour des groupes punk, rock ou hardcore. 
Première surprise : aucun de ces genres musicaux ne sera représenté ce soir, car Shakey Graves est un artiste folk originaire du Texas. Deuxième surprise : pour ce premier passage à Paris, la date affiche sold-out.

Histoire de combler nos lacunes, nous avons donc poussé les portes du Backstage nous aussi ce vendredi soir – un peu tard cela dit, nous avons loupé la première partie… Mais le meilleur restait à venir, et peu après 21 heures, l’artiste texan Shakey Graves, de son vrai nom Alejandro Rose-Garcia, débarque sur la scène du Backstage, accompagné de son batteur. Les deux musiciens se lancent des regards complices au moment de donner le coup d’envoi de la soirée alors que le public les acclame chaleureusement.

Au niveau de l’ambiance, cela change radicalement des soirées auxquelles nous sommes habitués au Backstage. Pas de pit, de mosheurs ou de crowdsurfers en vue. Ce soir-là, tout le monde reste debout, le bas du corps immobile alors que les têtes se balancent doucement, les mains se lèvent régulièrement pour applaudir. Autour de nous, différentes nationalités sont rassemblées : beaucoup d’Anglais, quelques Espagnols, et tous ou presque ont une pinte à la main et s’offrent un très sympathique vendredi soir.

La simplicité de l’artiste sur lequel tous les yeux sont rivés fait tout son charme. Uniquement armé de sa guitare et de son sourire, Shakey Graves interprète ses chansons les plus connues comme Roll The Bones, The Perfect Parts, Late July ou Deadly Departed. Il demande même au public de choisir entre deux morceaux, pour savoir lequel il interpréterait ce soir – bien qu’au final, les deux seront joués.

Les refrains sont repris en chœur par la foule, qui en redemande sans cesse. Sur scène, le chanteur commence à montrer quelques signes de fatigue au bout de trois quarts d’heure de set, mais n’en perd pas son sourire pour autant. Il en va de même pour les sympathiques fans de l’artiste, qui répondent à la moindre de ses sollicitations, sans cesser de chanter. Et même si Shakey Graves ne saute pas dans tous les sens (mais attention, il saute quand même, la preuve en image dans ce report), il bénéficie d’un charisme qui occupe tout l’espace.

La prestation est excellente ; le public est unanime sur ce point-là et les applaudissements et acclamations qui viennent clore le set en sont la preuve. En quittant la scène, Alejandro Rose-Garcia a l’air exténué, mais plus que ravi de l’accueil qui lui a été réservé ce soir. Il promet de revenir dans la capitale française, et il est certain que la majeure partie des spectateurs se promet en contrepartie de ne pas louper le retour de cet artiste exceptionnel.


Texte : Laurie B.
Photos : Mathilde M. (site officiel)

Merci à Alternative Live.




Aucun commentaire :