mercredi 4 mai 2016

Chronique Express : Tomorrow, St. Peter - S/T

Vous seriez-vous imaginé un jour d'entendre Morrissey chanter sur du math-rock ? Ça n'est pas arrivé et ça n'arrivera pas, mais c'est tout comme grâce à Tomorrow, St. Peter, un groupe issu de la toute-puissante scène emo suédoise, qui mélange des vocaux typiques du frontman des Smiths (dont les Suédois empruntent à l'occasion les effets de guitare à Johnny Marr), à une instrumentation directement héritée du math-rock à l'anglaise et de l'emo moderne. Leur premier album est sorti en mars 2015, mais il est temps de lui rendre justice, tant il semble être tombé dans l'oubli. Les premières écoutes ne sont pas très convaincantes, le mélanges des deux univers n'étant pas forcément évident, mais l'alchimie opère petit à petit. Imaginez-vous dodeliner dans votre chemise en flanelle préférée en regardant ce groupe jouer au Salford Lads Club, ouvrant pour un groupe d'emo, et vous verrez, ça marchera tout seul. Dans tout les cas, ces garçons ont le mérite de proposer un disque original, avec un chant qui sort des conventions du style (qui vous évoquera également certainement Conor Murphy de Foxing), avec une richesse sonore certaine. Assez linéaire, ce qui a tendance à desservir ce disque, mais pas moins plaisant, et lyricalement aussi romantique et engagé que l'illustre musicien qui semble avoir indubitablement influencé Axel Ljungström.

3,5/5
Recommandé si vous aimez : American Football, The Smiths, This Town Needs Guns

Guillaume D.




Aucun commentaire :