vendredi 6 mai 2016

Chronique Express : Half Hearted Hero - Isn't Real

Le troisième long jeu d'Half Hearted Hero est comparable au dernier album en date de Polar Bear Club : c’est un album de rupture avec le style qu’ils ont façonné à travers les années et les influences de chacun. Le pop-punk ultra rapide aux guitares techniques, c’est terminé. Place à Isn’t Real et l’ouverture à une musique plus pop et plus structurée couplet/refrain facile à chanter. Là où avant le groupe explorait des passages alambiqués, rapides comme l’éclair, ici le mid-tempo fait sa loi. Pas besoin d’aller plus loin que le morceau d’ouverture pour s’en rendre compte : "Throw It Away" pose les bases d’un disque qui sera le disque de l’été ou ne sera pas : mélodies en or, lignes de chant catchy éraillées juste ce qu'il faut, format radio de 3 minutes 30, bref la panoplie complète est de sortie. Attention, le groupe a gardé quelques reflexes de la vieille époque, les guitares sont toujours bien mises en avant, bien saturées, mais elles guident des morceaux plus faciles d’accès. Le reste suit donc ce même chemin poppy (mais une version bien burnée quand même, on est bien loin d’un All Time Low, pas d’inquiétudes) et des mini-tubes émergent des 11 titres : "Same Old Same", un mix entre Fireworks et Saves The Day, la Weezer-esque "Missing Something", la très belle "All Of Me", qui aurait pu être sur un album de Polar Bear Club, ou l’atmosphérique "Drive" qui vient comme la cerise sur un gâteau déjà bien goutu, et vous avez là un des meilleurs disques de cette année 2016. La métamorphose dans le son n’a pas du tout dénaturé l'identité d'Half Hearted Hero. On parlera bien volontiers d’une belle évolution qui leur va comme un gant, et qui pourrait leur apporter de nombreux fans. Chapeau bas les p’tits gars ! 

4/5 
Recommandé si vous aimez : Saves The Day, Fireworks, Polar Bear Club

Guillaume W. 



Aucun commentaire :