jeudi 12 mai 2016

Chronique Express : Caliban - Gravity

Caliban a toujours fait parti des seconds couteaux de la scène metalcore, et ce malgré une régularité d’offrandes quasi-exemplaire. Jamais vraiment sous les projecteurs, faute à des albums très inégaux, et surtout un temps de retard permanent sur la concurrence (ça fait plusieurs années déjà que le quintet suit ce qui marche). Voici que débarque Gravity, leur nouvel et dixième opus, s’inscrivant dans la lignée des I Am Nemesis et Ghost Empire. Et pourtant, c’est toujours avec curiosité et un capital sympathie important que l’on accueille leurs nouvelles compositions. Il faut dire que malgré leurs défauts, les Allemands ont toujours su composer des titres faisant mouche. Ici ce sera "Paralyzed" en tête, même si "Mein Schwarzes Herz" et ses chœurs féminins (que l’on retrouvera également sur "The Ocean’s Heart") sur le refrain s’en sortent bien, au même titre que la ballade "brOKen" chantée intégralement par le guitariste Dennis, ou encore le plus mélodique "Inferno". Avec ce nouvel album, les germaniques continuent sur la lancée de leurs deux précédentes galettes, et proposent quelque chose de pas désagréable, très dans l’air du temps, et que l’on aura malheureusement oublié d’ici quelques mois. Dommage, car si au fond Caliban fait le boulot, il s’en contente.

3/5
Recommandé si vous aimez : le metalcore actuel 

Axel R.




Aucun commentaire :