mercredi 20 avril 2016

Chronique Express : Lights - Midnight Machines

La pitchounette de Lights revient avec un nouvel album… Enfin presque ! Midnight Machines est en fait une réinterprétation de 8 titres de son troisième album, Little Machines, sorti en septembre 2014. Exit l’electro-pop ultra catchy et sautillante, bienvenue dans un univers intimiste faisant la part belle au chant à fleur de peau, à la guitare acoustique et aux cordes. Dès "Up We Go", l’un des morceaux phare de l’album, on ne peut qu’être bluffé par la maîtrise de sa voix et de l’atmosphère qui se dégage de sa musique. Hormis les lignes de chant, grâce auxquels on reconnaît le morceau, pour le reste, que de changements ! La suite respecte le même ligne directrice, tantôt aidée par des cordes ajoutant un supplément d’émotion ("Same Sea", ou encore la sublime "Follow You Down"), ou dynamisée par une batterie qui donne une saveur country alternative ("Meteorites", et "Running With The Boys", qui tirera les larmes des plus durs d’entre vous). Midnight Machines est une réussite de plus à mettre au crédit de Valerie Anne Poxleitner aka Lights (on touche même au graal avec "Head Cold", proche de ce que peut faire Imogen Heap). Si certains doutaient encore de son talent de compositrice et de chanteuse, jetez ne serait-ce qu’une oreille attentive à cette nouvelle livraison, et même si vous n’êtes pas fans de ses albums à consonance electro. Impossible en tout cas de rester de marbre devant tant d’émotion. 

4/5 
Recommandé si vous aimez : Lights, l’indie pop/folk à forte teneur en émotion

Guillaume W. 



Aucun commentaire :