mardi 1 mars 2016

Chronique Express : Somos - First Day Back

Après un Temple Of Plenty bien accueilli il y a 2 ans, Somos, quartet de Boston, revient sur le devant de la scène avec First Day Back. 11 titres en 28 petites minutes, c’est peu, mais le disque fourmille d’idées. Si le prédécesseur jouait sur la corde sensible avec une emo-rock catchy à souhait, cette nouvelle livraison se veut dans la même veine, mais avec un souci évident de proposer quelque chose de différent : plus expérimental, plus atmosphérique, moins immédiat aussi. Sur ces nouvelles compositions, on trouve des pièces minimalistes, portées par l’utilisation des machines (l’ouverture "Slow Walk To The Graveyard Shift", les superbes "Days Here Are Long" et "You Won’t Stay"), mais on trouve aussi ce qui a toujours fait leur force : des mélodies travaillées, une section rythmique en béton et une voix traînante, parfois à la limite de la justesse, flottant sur la musique, comme si elle était un instrument de plus. Les chansons de First Day Back donnent envie d’y revenir ("Violent Decline", "Thorn On The Side", "Reminded/Weighed Down"), et possèdent ce je-ne-sais-quoi d’unique, une identité, certes avec des influences, mais totalement assumées et parfaitement digérées. Et ces morceaux demandent plusieurs écoutes pour être intégrés complètement, car s’ils peuvent paraître anodins au premier abord, ils sont le fruit d’un boulot incroyable et d’une volonté de s’écarter du chemin de la mélodie facile. On regrette simplement que First Day Back soit si court, car au final, c’est bien le seul reproche qu’on puisse lui faire. A ne manquer sous aucun prétexte. 

4,5/5 
Recommandé si vous aimez : Jimmy Eat World, Death Cab For Cutie, Armor For Sleep

Guillaume W. 



Aucun commentaire :