mardi 22 mars 2016

Chronique Express : The Rocket Summer - Zoetic

Quatre ans après un Life Will Write The Words assez avare en nouveautés, The Rocket Summer, le projet du multi-instrumentiste Bryce Avary, est de retour avec Zoetic, un sixième opus synonyme d’évolution. De renouveau même, car à l’écoute de ces 11 compositions, la surprise est de taille. Le piano-driven melodic rock proposé jusqu’ici n’est plus d’actualité, et fait place à un pop-rock très moderne, où sons électroniques, samples en tous genres se taillent la part du lion. Un véritable feu d’artifice sonore. Et ça démarre fort avec "Cold War" et ses faux-airs de Michael Jackson en plus moderne, ça continue avec "Same Air" et son refrain tubesque comme Bryce savait le faire il y a 10 ans. "UNI" montre lui une basse très punchy que l’on retrouvera sur des morceaux comme "FL, CA", alors qu’un côté rock (certes très expérimental) plus puissant que jamais se dévoile sur "White Fireworks" dont la mélodie d’introduction ne peut que vous évoquer du At The Drive-In, ou encore sur le rutilant "Rule Third Kinds Of Love". Les titres les plus ambiants font presque figures d’ovnis, mais ceci sont également réussis, que ce soit "You Are, You Are" et sa mélodie vocale samplée entêtante, ou le planant à souhait « Sharks », le blond nous régale. Les influences sont nombreuses sur cet opus, si bien que l’on pourra tout à tour penser à Queen, Bernhoft, ou pléthores d’autres artistes, mais toujours avec la patte TRS. On se retrouve face à un opus rafraichissant, qui fait office de tournant dans la discographie du musicien, et on peut dire que ce sursaut s’est fait attendre. 

4/5
Recommandé si vous aimez : Abandoned Pools, Michael Jackson 2.0, Panic! At The Disco

Axel R.




Aucun commentaire :