lundi 14 mars 2016

Chronique Express : Nada Surf - You Know Who You Are

You Know Who You Are est le huitième album studio de Nada Surf (si on compte If I Had A Hi-Fi, album exclusivement composé de reprises), le groupe le plus sympa du monde. Depuis Let Go, on sait que le groupe ne ressortira plus jamais les grosses guitares, même si sur l'excellent The Stars Are Indifferent To Astronomy, les réflexes du passé avaient resurgi par à-coups. Cette nouvelle galette ne s’énerve jamais vraiment (la distorsion est présente sur la très bonne "New Bird" et sur le morceau-titre, ça s'arrête là), restant dans le mid-tempo, avec de jolies mélodies, une section rythmique discrète mais toujours aussi efficace, et surtout la très belle voix de Matthew Caws. Les désormais 4 New-yorkais se font plaisir et font ce qu’ils veulent. Sans surprise aucune (si ce n’est les cuivres présents sur "Out Of The Dark"), mais toujours avec talent. Ils savent qui ils sont, leur réputation n’est plus à faire, et même si You Know Who You Are est loin d’être leur meilleur album, on passe un bon moment d’indie-pop. On s’ennuiera poliment sur les titres passe-partout de la deuxième partie. Les fans vont aimer, les autres passeront leur chemin. Et Nada Surf continuera d’avancer sans s’en inquiéter le moins du monde. 

3/5 
Recommandé si vous aimez : Nada Surf, l’indie pop et les belles mélodies

Guillaume W. 



Aucun commentaire :