lundi 1 février 2016

Live Report : Showcase Simple Plan @ 118 (Virgin Radio), Paris - 13/01/16

C’est un beau cadeau qu’a fait Virgin Radio aux fans de Simple Plan en ce début d’année 2016 : à l’occasion de la venue promotionnelle du groupe à Paris, la radio a organisé un showcase privé (prévu initialement le 16 novembre mais reporté à cause des attentats), dont les places étaient exclusivement à gagner par ses auditeurs.

Normalement prévu à 20 heures, le show débutera avec près d’une heure de retard, mais les fans se montreront très patients dans la salle du 118, située dans le 18ème arrondissement de la capitale. Simple Plan au complet monte sur scène, non pas pour commencer directement à jouer, mais pour prendre quelques minutes pour s’adresser au public présent ce soir-là. 
Les musiciens sont en grande forme et leur accent québécois prononcé ne manque pas d’amuser la galerie. Après avoir répondu à quelques questions posées par un animateur/chauffeur de salle, il est temps pour eux d’attraper leurs instruments et micros pour que le show puisse démarrer. 

C’est dans une ambiance très conviviale et sans le moindre artifice que le groupe ouvrira le bal avec "Jet Lag", avant d’enchaîner avec les très énergiques "Can’t Keep My Hands Off You" et "Jump". Le public se sent un peu privilégié d’être là ce soir, et ne rechigne pas à répondre aux sollicitations de Pierre Bouvier, le chanteur, qui arpente la scène d’un bout à l’autre, n’hésitant pas à taper dans les mains des fans des premiers rangs. 
Les autres musiciens ne sont pas en reste en profitant de ce show un peu particulier et bon enfant pour interagir au maximum avec la foule. Le showcase ne pouvait pas avoir lieu sans les incontournables "Welcome To My Life" et "Shut Up" ; puis le groupe enchaîne avec deux morceaux issus du prochain album, vivement attendu pour le 19 février. Ce sont donc "I Don’t Wanna Go To Bed" et "Boom" qui suivent, deux titres que ceux qui ne suivent pas (ou plus) l’actualité du groupe ne connaissent peut-être pas encore. 
Les Québécois décident de faire un petit clin d’œil à leurs fans les plus fidèles en intégrant le moins connu "Rest Of Us" à la setlist de ce soir. Puis on en arrive à la dernière ligne droite, avec "Loser Of The Year", puis "Summer Paradise" (qui sera chantée en anglais, conformément à la réponse des fans après que Pierre leur ait demandé s’ils préféraient la version française ou la version anglaise). 

Le groupe disparaît ensuite en coulisses, et il faut dire que la salle ne réagit pas vraiment au quart de tour pour le faire revenir… mais évidemment, les musiciens réapparaissent peu après pour "Perfect" et "Anything". 

Avec une setlist bien fournie et diversifiée, Simple Plan a réussi à faire bouger leurs grands fans, comme à chaque fois, mais aussi les quelques personnes dans la salle qui s’étaient retrouvées là un peu « par hasard » (parce que c’était gratuit). 
Preuve que le groupe sait s’adapter à tout type de public, et le must, c’est que tout le monde repart avec un grand sourire. Et l’impression d’avoir à nouveau quinze ans. 

Les Parisiens auront l’opportunité de revoir le groupe sur la scène de la Cigale le 15 mars, mais Simple Plan prévoient une mini-tournée française ainsi qu’un arrêt au Longlive Rockfest de Lyon, les 13-14 mai. À vos agendas ! 

Texte : Laurie B.
Photos : Mathilde M.

Merci à Arnaud de Warner France.

Setlist :

Jet Lag
Can’t Keep
Jump
Welcome To My Life
Shut Up
I Don’t Wanna Go To Bed
Boom
Crazy
Rest Of Us
Loser of The Year
Summer Paradise
---
Perfect
Anything

Facebook Simple Plan



Aucun commentaire :