mardi 23 février 2016

Chronique Express : Harbours - Nothing Stays The Same (EP)

Harbours... En voilà une bien belle surprise de ce début d’année ! Sous ce patronyme se cache un jeune groupe Australien, qui signe avec Nothing Stays The Same son second EP, paru un peu plus de deux ans après un Everything From Here On Out, loin d’être inoubliable. Cette fois-ci armés d’une production à toute épreuve, les gars de Sydney nous balancent 7 titres en 18 minutes. Autant le dire, ça ne traine pas et ça va à l’essentiel. L’opus se découpe d’ailleurs facilement en trois parties assez distinctes. Sur les trois premiers morceaux, le quintet propose un rock alternatif mélangeant emo/pop-punk et grunge à tendance shoegaze. Et ça fait mal. Très mal. Concis, précis, et terriblement efficaces. La voix de Tory Robertson surplombe le tout et propose des lignes entêtantes à souhait, tandis que la paire de guitaristes proposent des riffs classieux. Les rythmiques sont elles pêchues bien comme il faut. Le groupe balance sans vergogne tube sur tube. De l’opener fracassant "Is This What You Wanted ?" en passant le single "Pulling Teeth" qui risque de faire son effet en live, au très grungy "Room Without A View", ça passe comme papa dans maman. Le quintet se permet même une interlude très planante, et une ballade fort réussie qui donnera son nom à la galette. Débarqué sans prévenir, cet EP a vraiment tout pour lui. Compositions percutantes, son à la hauteur, et production aux petits oignons. Si avec une telle livraison les gaillards ne se font pas rapidement un nom, ce serait sacrément dommage. A ne rater sous aucun prétexte !

4/5 
Recommandé si vous aimez : Endless Heights, Basement, Sleepwave

Axel R.




Aucun commentaire :