jeudi 11 février 2016

Chronique Express : Anchor & Braille - Songs For The Late Night Drive Home

Anchor & Braille, c’est le projet solo de Stephen Christian d'Anberlin. Songs For The Late Night Drive Home est son troisième long jeu, 4 ans après The Quiet Life. Si son prédécesseur lorgnait déjà plus vers l’électro-pop, le dernier né embrasse totalement l’influence. Dès l’intro de "Watch You Burn", on sent que cet album va être chaleureux, cool et parfait à écouter au casque tant les détails sont nombreux dans les compos. Et surtout, on sent que cette production est le prolongement de Lowborn d’Anberlin. Tantôt atmosphérique avec les très belles "Detroit Stab" et "Fatal Flaw", tantôt ultra dansante avec "Keep Dancin’" et "Live Fast. Die Young", une autre influence saute aux oreilles et se retrouve sur l’ensemble des compos ou presque : le film Drive, à tel point que "Nightfall" aurait pu y figurer. Tous les ingrédients sont dosés avec goût et donnent envie de revenir vers Songs For The Late Night Drive (un titre prémonitoire puisqu’on a clairement envie de prendre la route en écoutant cet album). La direction pourra surprendre les fans de la première heure, tant on s’écarte de l’émopop Copeland-esque de Felt pour assumer une voie 100% synthétique (où claviers, machines, et cuivres font bon ménage) où la toujours magnifique voix du frontman fait un boulot fantastique. A ne pas louper. 

4/5 
Recommandé si vous aimez : Anberlin, M83, la BO de Drive 

Guillaume W. 




Aucun commentaire :