mardi 1 décembre 2015

Interview Exclusive : Orgy

Vous connaissez peut-être Orgy grâce à leur reprise du titre "Blue Monday" de New Order en 1998. Mais la carrière du groupe ne ne s'arrête pas uniquement à ça et la formation electro-nu-metal de la fin des années 90 est de retour avec un double nouvel EP (Talk Sick est sorti il y a quelques semaines et Entropy est prévu pour bientôt). Tout juste sorti de studio la semaine dernière, le chanteur Jay Gordon a accordé une interview exclusive pour la France à Alternativ News, le temps de faire le point sur son groupe et de savoir si ce dernier va venir nous rendre visite prochainement (scroll down for english version).

Alternativ News : Orgy est enfin de retour 11 ans après votre troisième album, Punk Statik Paranoia. Pouvez-vous nous dire quelques mots sur ce qu’il s’est passé depuis 2004 ?

Jay Gordon (chant) : Deux enfants, un nouveau line up, de la nouvelle musique, ajoutez une pincée de chaos et on y est ! J’avais besoin de me retrouver, en quelque sorte, et cela m’a pris un peu de temps. J’ai aussi dû mettre sur pieds un nouveau groupe pour pouvoir reprendre la route. Et ça aussi ça prend du temps, de créer une certaine unité au sein de la formation. On veut tous tout déchirer !

Le chemin n’a pas été facile pour toi, avec tous ces changements de line up, la collecte de fonds pour financer le nouvel album qui n’a pas aussi bien fonctionné que tu l’espérais… As-tu jamais envisagé d’abandonner, et de faire autre chose ?

Abandonner n’était pas une option. Je pense que, même au firmament de sa carrière, n’importe quel artiste chercher à se tester, à repousser ses limites. Mais je ne peux pas en être sûr, parce que je n’ai pas encore atteint le firmament.

Est-ce que vous avez toujours le soutien de vos proches comme à l’époque ? Notamment Jonathan Davis, chanteur du groupe Korn qui vous avait fait signer chez Elemetree Records et qui chantait en featuring sur "Revival", une chanson de votre premier album ? 

Eh bien, c’est difficile à dire parce qu’on ne parle plus vraiment ces derniers temps. J’essaye toujours de suivre les carrières de tout le monde mais en ce moment, on vit loin l’un de l’autre, mais j’aime les mecs de Korn, et je les considère toujours encore comme des membres de ma famille.

Est-il difficile aujourd’hui de vivre de ta musique ? Plus qu’à tes débuts ?

Oui, c’est très difficile. J’ai dû chercher des sources de revenus parallèles, tout comme les autres musiciens – du line up actuel et de l’ancien. C’est devenu essentiel. Et oui, c’était vachement plus facile de vivre de sa musique il y a quelques années…

Tu as persévéré et vous avez sorti Talk Sick, un nouvel EP de 7 titres. Combien de temps avez-vous travaillé là-dessus ?

Pas aussi longtemps qu’on pourrait le penser, même si cela nous a pris un certain temps. Quasiment 6 mois, à cause de la tournée et de ce processus de reconstruction du groupe.

Est-ce que "Grime Of The Century", la chanson qui a marqué votre retour fin 2012, figurera sur le deuxième EP que vous prévoyez de sortir, Entropy ? Sortira-t-il en 2015 aussi ?

Il semble que oui. Alors oui aux deux questions.

Est-ce que Talk Sick et Entropy seront en quelque sorte les deux parties d’un album, ou est-ce qu’il faut que l’on considère chacun de ces EPs comme une production indépendante?

Ils sont clairement les deux parties d’un album, qui seront peut-être un jour combinées pour une distribution européenne.

Jay, qu’est-ce qui t’a inspiré pour écrire les paroles ? Est-ce que ton projet parallèle Kill-O-Watt a eu une quelconque influence sur vos nouvelles chansons ?

Non, pas vraiment. Je pense que la musique « dance » a toujours été part intégrante des choses, alors je dirais plutôt que c’est une partie de moi, bien plus qu’une influence.

J’ai lu que vous aviez enregistré un morceau avec Skrillex, aurons-nous la chance de l’écouter un jour ?

Je ne vois pas pourquoi vous ne l’auriez pas. Je pense qu’il va finir sur ce nouvel opus, mais je veux simplement qu’il soit aussi bon que possible, tout comme le veut Sonny, j’en suis persuadé.



En 2013, vous avez retravaillé "Let’s Go All The Way" pour le film Iron Man 3, c’est l’une des deux chansons que vous aviez enregistré en 1999 avec The Wondergirls. Penses-tu qu’une reformation de ce super-band est envisageable ?

Ne jamais dire jamais, mais ce n’est clairement pas à l’ordre du jour. Je ne pense pas que les gens y feraient attention comme ils l’ont fait à l’époque. Le monde d’aujourd’hui n’est plus attaché aux souvenirs comme auparavant, mais ça ne me pose pas de problème. J’ai apprécié de passer du temps à bosser sur ce projet avec Ashley Hamilton et Scot Weiland, et je suis toujours pote avec les frères Leto. Chacune des personnes impliquées a un sacré programme actuellement, alors si on voulait que cela arrive il faudrait trouver un créneau où personne ne soit en tournée, en promo ou sous l’influence de drogues bien sûr… Non, je plaisante !

Avez-vous d’autres plans à l’heure actuelle ? Je sais que tu aimes le cinéma…

En effet oui, mais il n’y a rien au programme dans cette branche-là pour le moment. Mais cela arrive ! J’aime bien m’éclater, et je dois dire que les émissions de télé-réalité m’intéressent pas mal. Je risque de ramer un peu, mais il va falloir attendre et voir si la bonne opportunité se présente.

Si je ne me trompe pas, Orgy n’a traversé l’océan Atlantique que récemment, alors que le groupe existe depuis 20 ans. Comment étaient vos dates en Grande-Bretagne en 2014 ? Il me semble que vous vous étiez même fait voler du matériel ?

Exact, oui. Je n’arrive pas à réaliser que cela nous a pris si longtemps pour venir jusqu’ici, mais on a fini par y arriver, et on a passé d’incroyables moments… à l’exception de cet incident de vol, mais la police avait réussi à retrouver les coupables – qui sont toujours derrière les barreaux – ainsi que certains objets qui avaient été dérobés. Mais je doute qu’ils parviennent à retrouver les objets les plus chers ! Nous les avons remplacés depuis, tout va bien. On ne peut pas laisser ce genre d’incident nous affecter, sinon on risque de finir à l’asile. À notre retour de cette tournée en Grande-Bretagne, on s’est à nouveau fait dérober notre voiture de location que mon père avait garée sur le parking de notre hôtel, et qui contenait de nouveau pas mal de matériel, y compris la guitare la plus dingue que je possédais et mon pied de micro, alors ça m’a vraiment mis hors de moi. Une autre fois, à Sacramento, Creighton s’est fait dérober une guitare sur scène. Le mec était plutôt futé, jusqu’à ce qu’il soit identifié par la sécurité ; lui aussi est en détention, mais on a pas encore revu la guitare… on croise les doigts ! 2014 était clairement l’une des pires années que l’on ait connu en ce qui concerne le vol de matériel.

Est-ce que vous prévoyez de revenir en Europe ? Et en France éventuellement, pour manger du « jambon-pâté » ? (j’ai lu que c’était la pire chose que Jay ait jamais mangée !)

OUI OUI OUI !! J’aime vraiment la France. L’un de mes artistes préférés, Gesaffelstein, vit en Belgique – ça ne veut pas dire que je viens le stalker ou quoi que ce soit, mais je trouve ça cool. Il me semble qu’on va jouer en Italie, France, Belgique, et dans l’une des villes où j’ai toujours voulu aller : Prague. J’ai entendu dire que c’était génial là-bas, alors j’ai vraiment hâte d’y aller. On reviendra à coup sûr en Grande-Bretagne aussi.

Jay, tu as aussi créé ton proper label, D-1 Music. Est-ce que tu souhaiterais nous recommander certains jeunes groupes ou artistes ?

Il y a un groupe appelé Heartbreak Heroes qui risque de percer, s’il parvient à trouver ses fans. Ce sont des mecs vraiment cools, et j’adorerais voir qu’ils réussissent. Je les ai rencontrés juste devant mon studio, alors qu’ils arpentaient les rues à faire leur promo eux-mêmes, distribuant des flyers et tout. Mais bon, il y en a sans doute trop pour tous les nommer maintenant !

Un dernier mot pour les fans français ?

Vive La France ! On est désolés pour les événements tragiques qui ont frappé votre pays et vous soutenons de toutes nos forces pour venir à bout du terrorisme ; ce sont des actes de violence inutiles contre des innocents. Les victimes n’ont presque jamais le temps de réagir avant qu’il ne soit trop tard, des vies sont perdues. C’est une disgrâce terrible envers l’humanité, et cela n’apportera jamais aux terroristes ce qu’ils attendant ! Tout cela me met hors de moi, et je soutiens la France ainsi que mon propre pays dans cette guerre contre le terrorisme, pour l’éradiquer une bonne fois pour toutes !

Merci pour l’interview, à bientôt en Europe !

Interview réalisée par mail : Sébastian D.
Traduction : Laurie B.

Merci à Lou Gordon.

Facebook Orgy

--------------------------------------------------
English version 

Alternativ News : Orgy is finally back 11 years after your third album, Punk Statik Paranoia. Can you tell us in a few lines what happened since 2004 ?

Two kids, a new lineup, and new music. throw in a little Chaos and there you have it. haha

Well there was a lot of soul searching that needed to be done, & that took me some time. I also put a new band together in order to get back out here and do this again. This also took a bit of time to solidify a conducive new unit. We all wanna kill it.

The path was not very easy for you, with line-up changes, the fundraising for you new record which didn’t work out the way you expected… Have you ever considered giving up and moving on to something else?

Giving up is not an option. I think even when you are at the peak of your career, every artist evaluates themselves, but I wouldn't know because I feel I've never hit the peak yet lol.

Do you still have support from the friends you had back then, especially Jonathan Davis, singer of the band Korn who signed you on Elemetree Records and who sang on "Revival", a song of your first album?

Well it's tough to say because we don't really talk much these days. I always try and follow everyone's careers but we live pretty far apart these days and all that, but I love all the Korn guys, & still consider them fam.

Is it difficult nowadays to live from your music? More than when you first started?

Oh no question. I've definitely been working on alternate revenue streams as have the other guys from both line ups. You kinda have to. It definitely used to be much much easier to make a living from music.

You persevered and you have released Talk Sick, a new 7-track-EP. How long have you been working on it?

Not as long as you might think. It did take some time though. Def the better part of 6 months because of touring and of course the rebuilding process.

Will "Grime Of The Century", the song that marked your comeback at end 2012, be part of the second EP you plan, Entropy? Is it going to be released in 2015 too?

It looks like it. So yeah to both.

Will Talk Sick and Entropy be like the two parts of an album, or do we have to consider each of them as an independant productions?

They are definitely two parts of an album which we might combine at some point for Europe

Did the side-project Kill-O-Watt have any influence on your new songs? 

Not really no. I think Dance music, has always been an integral part of things, so I would say it's just part of who I am rather than an influence.

I've read you have recorded a track with Skrillex, will we have the chance to listen to it one day?

I don't see why not. I think it will end up on this new record, it's just that I really want it to be the best it can be, as would Sonny, I'm sure.

In 2013, you have reworked "Let’s Go All The Way" for the movie Iron Man 3, one of the two tracks you recorded in 1999 with The Wondergirls. Do you think a reunion of this super-band could still be possible?

Never say never but it's not likely as of right here today. I'm not sure people would care as much as they would have back in the day. the world doesn't really hold on to memories like they used, to that's for sure. That's just fine with me though. I enjoyed the time I put into the project with Ashley Hamilton, and Scot Weiland, and I am also still homies with the Letto bros. There is a lot of stuff going on for everyone involved, so it would have to be at a time, when everyone was off of touring and stuff, and drugs of course. JK haha!

Are there other plans for now? I know you love cinema…

I do, but nothing in that arena just yet. It's coming though. I love some fun. Reality shows are interesting to me too. I might dabble a little, but we will have to wait and see if the right thing comes along.

If I am not mistaken, ORGY crossed the Atlantic Ocean only quite recently, but the band exists for 20 years. How were the few dates in the UK in 2014? I think you even got you stuff stolen? 

You would be correct. I can't imagine why it took us so long to get over there and play for people, but we finally made it, and had such an amazing time, except for the equipment incident, which somehow the police managed to find the thieves, who are currently behind bars, and some of the items that were stolen, but I doubt any of the more expensive items, will be found unfortunately, but we've already replaced the stuff, and we are good. You can't let these things affect you too much, or you would end up in the crazy house. Even after we got back from our long anticipated, tour in the UK (going back soon actually in early 2016), we got more gear stolen from a rental car my dad left parked at a hotel, and the sickest guitar I had on load from Gibson was stolen with the vehicle so that really bummed me out, and my mic stand. Also Creighton got a guitar swiped right off the stage after a show in Sacramento. That guy was pretty clever until the security tapes ID'd him. He is also in custody but no guitar just yet. Fingers crossed haha. 2014 was def the worst year I have had when it comes to gear getting stolen and stuff.

Do you consider coming back to Europe? In France maybe, to eat « jambon-pâté » (ham-paté)? (I’ve read it’s the worst thing that Jay has ever eaten !)

YES YES YES!! I love France actually and one of my fav artist Gesaffelstein lives in Belgium, not that I'm coming to stalk him or anything, but it's cool,and I think we are playing italy, France, Belgium, and one place I have always wanted to go is Prague. I hear it's amazing there so I am looking forward to that. We will definitely be heading back to the UK as well.

Jay has created in own label, D-1 Music. Do you have new upcoming artists to recommend or young bands we need to know ?

I think a band called Heartbreak Heroes might have a shot, if fans got into them. they are some cool kids, and I would love to see them do something. I met them in front of the studio I have as they were walking down the street shamelessly promoting themselves, and giving away swag and stuff. SO anyways, there are probably too many to name now. ha.

If you have something more to say to your French fans…

Viva La France! We are very sorry for the terrible things that happened to your country, and we are very supportive of your cause to use any force necessary to alleviate terrorism, and it's cowardly acts of unnecessary violence against innocent people. Victims, almost never have a chance to react before it's too late, and lives are lost. It is such a terrible disgrace against humanity, and will never get them what they are after! The entire thing really infuriates me and I stand with France , and my own country to put an end to terrorism once and for all!!!

Thank you for the interview!!! Cheers!!!

Thank you again, and see you soon in Europe!

Interview : Sébastian D.
Translation : Laurie B.

Thanks to Lou Gordon !



Aucun commentaire :