jeudi 24 décembre 2015

Chronique Express : Foxing - Dealer

Ces garçons, c'est l'un des groupes les plus incroyables de la scène emo actuelle. Avec leur second album, Dealer, Foxing nous livre un formidable concentré de sensibilité et de catharsis, sur fond d'ambiances lancinantes et chaleureuses, qui rappellent parfois le post-rock introspectif et thérapeutique de This Will Destroy You sur Another Language. Ils vont encore plus loin que la décharge émotionnelle et cet arlequin qu'était déjà The Albatross. Les garçons repoussent leurs limites et vont explorer les limites de l'émotionnel, et de ce qu'il est possible d'en faire avec de la délicatesse, de la tendresse. Un grand moment de musique alternative, aussi abstrait que poignant lyricalement, explorant notamment les démons de Conor Murphy (chant, trompette) à ne surtout pas manquer si vous recherchez un moment de sérénité et vous videz de quelques larmes.

4,5/5
Recommandé si vous aimez : Brand New, le post-rock, et… Foxing ?

Guillaume D.




Aucun commentaire :