lundi 29 juin 2015

Chronique Express : Four Year Strong - S/T

Ils nous l’avaient annoncé, le voici, le voilà, le meilleur album de Four Year Strong. Avant de nous emballer, soyons un peu objectifs et prenons les faits dans l’ordre. Dans les différentes interviews, on a pu entendre que ces nouvelles compositions seraient les plus heavy que le groupe ait jamais enregistrées. Avec Kurt Ballou à la prod, en effet, on pouvait s’attendre à du très lourd, vu le CV du bonhomme. Et puis, on avait retrouvé l’espoir, qu’à moitié perdu quand même car In Some Way, Shape, Or Form n’étant pas une bouse affreuse à la réécoute (on y retrouvait même de solides raisons d’y revenir). On l’avait même carrément attendu ce nouvel album car Go Down In History sorti l’an dernier était tout proche du niveau d’Enemy Of The World. Du coup, on l’a bien attendu cet album, un peu inquiet quand même des titres entendus avant la sortie. 1ère chose, la production est une déception. Le son n’est pas mauvais, mais rien ne vient nous exploser aux oreilles comme on aurait pu s’y attendre. On en arrive à la conclusion que Machine est bien plus à même de donner au groupe le son qui leur convient le mieux. Ensuite, où est le heavy qu’on a vendu à tords et à travers depuis quelques mois ? Dans quelques riffs, oui, mais rien ne vient taquiner ces tueries que sont encore les 2 premiers albums du groupe. Il y a bien des titres qui font du bien aux oreilles et qui nous rappellent à quel point ce dernier est talentueux. "We All Float Down Here", "Wipe Yourself Off", et "Here’s To Swimming" nous font revenir les souvenirs de Rise Or Die Trying, on prend un pied pas possible à l’écoute mais au final rien de neuf sous le soleil. Et puis, on a droit à des morceaux beaucoup plus punk-pop dans l’âme, avec des chœurs et tout le toutim, "Eating My Words", "I’m A Big Bright Shining Star", et surtout ce refrain en or massif de "Gravity", qu’on a bien du mal à ne pas réécouter encore et encore. Au final, cet album est un bon disque, mais une fois de plus, on nous a vendu du rêve. Les ingrédients sont là, c’est évident, et le groupe a cherché à faire plaisir à son public en revisitant son passé. Avec des qualités certaines, mais aussi des défauts. Ce S/T ravira les fans, mais laissera un goût d’inachevé à ceux qui espéraient voir le groupe évoluer vers de nouvelles sphères. 

3,5/5 
Recommandé si vous aimez : Four Year Strong 

Guillaume W. 




1 commentaire :

Anonyme a dit…

Salut Alternativnews !
alors je trouve que vous êtes vachement sévère avec cet album de four year strong...
alors oui c'est du FYS certe, mais on ne peux pas enlever que c'est un très bon album.
des riffs à te défoncer les oreilles et des refrains magic qui reste dans la tête à la This time next year !je vous trouve moins sévère avec tous c'est groupes de hardcore et de métalcore ou vous mettez très facilement des 4/5 sur des album pour moi sans saveur...
je pense que pour que le pop punk ou l'easycore continu d'exister il faut plus encourager ces styles au même titre que story so far d'ailleur...
alors certe cette album n'a pas d'évolution en soi (c'est comme si vous repprochiez a new found glory de pas changer de style !!!) mais reste un album de punk complet et une valeur sure
voila c'étais mon humble avis et en aucun cas une critique contre alternativnews