samedi 23 mai 2015

Chronique Express : Hinder - When The Smoke Clears

Le célèbre groupe de rock mainstream canadien Hinder est de retour avec leur nouvel et cinquième album intitulé When The Smoke Clears. Ce nouvel opus marque l’arrivée du nouveau vocaliste Marshal Dutton (ex-Faktion) qui remplace l’emblématique Austin Winkler. Le changement vocal est de taille, et la voix bien moins rocailleuse de Marshal emmène le groupe vers des sonorités plus modernes, même si certains titres s’avèrent être taillés pour la voix du précédent bougre (le country "Hit The Ground", la ballade "Foolish Eyes"). Globalement, cet album suit le côté très radio rock du précédent album Welcome To The Freakshow, et parfois le rendu est efficace ("Rather Hate Than Hurt", "Letting Go", "Dead To Me"), mais par moments on se demande ce qu’il leur est passé par la tête (l’horrible "Wasted Life" à peine sauvé par un refrain entraînant). La production de ce long jeu est très lisse, taillée pour le marché américain, un peu rock pour attirer les faux bad guys, mais surtout les midinettes en manque de grosses sensations. Il est loin le temps d'All American Nightmare. Au final, cette galette se laisse écouter et propose même quelques bons morceaux, mais l’ensemble manque cruellement de fond, et cette impression de tout faire pour sonner tout public est quelque peu dérangeante. 

2,5/5
Recommandé si vous aimez : Daughtry, Nickelback, 3 Doors Down  

Axel R.




Aucun commentaire :