lundi 23 décembre 2013

Dossier : le top 2013 de la rédaction d'Alternativ News

Pour la première fois Altrenativ News se décide à sortir un Top 30 de la rédaction. En utilisant un algorithme des plus complexes... Bon, non en fait, on a simplement pris les 15 premiers disques de chacun de nos tops individuels (qui seront publiés d'ici quelques jours) et en utilisant un système de points : 15pts pour le 1er, 14 pour le 2ème... jusqu'à 1pt pour le 15ème de chaque top. Un top 30 c'est beaucoup, mais à la fois tellement peu quand on compare à la somme de disques sortis en 2013. Des excellentes galettes, des bonnes, et des mauvaises. Une année
résumée en 30 disques qui nous ont marqués collectivement, et surtout qui représentent AN en 2013 : avec sa variété, ses coups de cœur, ses incontournables. Maintenant, trêve de blabla, direction la suite, et n'hésitez pas à commenter, critiquer, complimenter, et surtout découvrir notre top 2013.


30. SHARKS - Selfhood

Avec ce Selfhood, Sharks se sont trouvés un son et une identité encore plus prononcés. Et surtout ils n’ont jamais sonné si British dans l’âme. Et aussi 80’s. C’est un fait. Et avec une aisance indéniable pour récupérer des choses à droite à gauche et en faire du neuf. Pour autant, jamais dans ces 11 titres, on a la sensation d’écouter un vieux vinyle usé et complètement rayé par les années qui passent. Au contraire. Selfhood est un majeur levé bien haut à tous les groupes sans talent et sans âme qui polluent la scène. Et ça fait du bien !



29. KORN - The Paradigm Shift

The Paradigm Shift est la meilleure chose que l’on pouvait attendre venant de Korn depuis bien longtemps. Un 11ème album qui renoue avec la qualité des morceaux d'antan, mélangeant à la fois des parties chantées extrêmement bien pensées et une instrumentation irréprochable à la croisée d’Untouchables (pour les mélodies), Take A Look In The Mirror (pour l’agressivité) et évidemment The Path Of Totality (pour les touches électroniques), et il en devient carrément difficile de zapper des morceaux. 



28. DRAKE - Nothing Was The Same

Après un Grammy Award pour Take Care, Drake revient avec Nothing Was The Same : un album radio-friendly, sans prise de risque mais vraiment bien ficelé avec une production au top et un tube parmi tant d'autres, le titre imparable "Hold On, We're Going Home".  



27. THE DANGEROUS SUMMER - Golden Record

On ne peut pas dire que Golden Record est une surprise, ni même une confirmation du talent de AJ Perdomo et ses comparses, on le savait déjà. Ce qui étonne, c’est avec quelle facilité l’auditeur est pris dans les filets de ce disque, ces 10 chansons résonnant longtemps après les avoir entendues comme le testament d’espoirs, de peine et de recherche du bonheur. Un bien bel album pour un groupe qui ne cesse de confirmer que la musique est une véritable catharsis.


26. SUPERCHUNK - I Hate Music

Malgré son titre, les Superchunk sont loin de détester la musique; ils le prouvent encore avec ce 10ème album. Leur power pop/indie punk fait toujours mouche, et certains (comme nous) pensent même que leur son se bonifie avec l'âge. Et même, si les thèmes traités sont sombres (la perte d'un être cher, l'album étant dédié à un ami proche mort d'un cancer), on ne pourra s'empêcher de taper du pied et chanter avec eux à gorge déployée. Un retour en force et pas seulement par nostalgie.





25. THE WORLD IS A BEAUTIFUL PLACE AND I AM NO LONGER AFRAID TO DIE - Whenever, If Ever
Cet album est éblouissant. Sorti un peu de nulle part, il a réellement tout pour devenir un album culte sur la scène emo actuelle. Un vrai concentré d'émotions sincères et réconfortantes, de voyages, de rêves, d'évasions et de réflexions. C'est vrai, on ne peut rien lui reprocher à cet album, tout y est ! Un disque hyper éclectique, juste vraiment cool à écouter, ré-écouter, chanter seul dans chambre... Vivement conseillé !



24. DANCE GAVIN DANCE - Acceptance Speech

Cet album n’est certes pas entièrement réussi, mais il vient compléter à merveille la belle discographie du collectif Dance Gavin Dance. Espérons que le futur avec Tilian nous apportera d’autres belles choses maintenant qu’il a réussi à se faire accepter.





23. DEAR HUNTER - Migrant

Émotionnel, divertissant, finement travaillé et très accessible, Migrant pourrait facilement faire office de bande-son pour le meilleur des dessins animés : celui que vous imaginerez. The Dear Hunter continuent sur leur voie unique et originale, au sommet de leur art. 





22. FULL OF HELL - Rudiments Of Mutilation

Full Of Hell porte très bien son nom : Rudiments Of Mutilation, c'est 25 minutes de musique abrasive et chaotique emmenée par un Dylan Walker en forme. ROM est l'album le plus abouti de la (courte) carrière de Full Of Hell et un must en 2013 pour tous les fans de hardcore.




21. LOCAL NATIVES - Hummingbird

Sur un petit nuage. Voilà où vous emmènera Hummingbird, aussi aérien et planant que le suggère sa pochette. Presque 4 ans après leur premier album, les Californiens nous reviennent avec un bijou indie pop prouvant que le punk à roulettes ne règne pas encore en maître sur la West Coast. Quarante minutes de rêverie comme énième témoin d’une communion artistique rare, osmose de joie et de mélancolie.
 


20. THE DILLINGER ESCAPE PLAN - One Of Us Is The Killer

Les techniciens sont de retour avec un cinquième album complètement fou et écrasent à nouveau la concurrence avec leur savant mathcore. Un album irréprochable pour un groupe dont la qualité des compositions n'est plus à prouver. 





19. TEGAN & SARA - Heartthrob

Cet album est beaucoup plus mainstream, mais reste un pari risqué. En faisant table rase du passé, un temps d’adaptation est nécessaire. Au départ surpris par cette crise d’identité, on se laisse séduire par cette galette bien plus profonde qu'il n’y paraît : qui célèbre l’amour (dans tout ce qu'il comporte de joie, de tristesse et de détresse), l’espoir et la vie. Heartthrob est le testament d’un groupe qui a décidé d’évoluer, de se métamorphoser et d’en accepter les conséquences. Et c'est à saluer.


18. CRASH OF RHINOS - Knots


Puisant dans tous les carcans, aussi complexe et explosif que limpide et mélodieux, Knots le bien-nommé est un catalyseur d’énergie transpirant de sincérité. A ne rater sous aucun prétexte. 

17. POLAR BEAR CLUB - Death Chorus

Si certains fans vont crier au scandale, les autres se jetteront dessus comme des morts de faim, car Death Chorus est un excellent album, riche en émotions et en énergie. Ecoutez juste "Blood Balloon" si vous avez encore besoin de vous en persuader. C’est fait ? Maintenant laissez-vous emporter par la danse et profitez d’un des disques les plus réussis de cette fin d’année 2013.



16. COMADRE - S/T


Comadre est mort, vive Comadre ! Pour terminer leur carrière en beauté, les gars de San Francisco ont sorti cette année un disque qui démolit les barrières du screamo, en le faisant fusionner avec du blues, du garage punk typiquement english, de la pop psychédélique... Un disque novateur et diablement entraînant, tout en conservant la rage et l'urgence des origines skramz du combo. Le tout soutenu par une production brute de décoffrage.



15. BIFFY CLYRO - Opposites

Les fans depuis Puzzle ne seront pas déçus, tant Opposites se veut la suite logique d'Only Revolutions. Pour les fans des débuts (et seulement des débuts, les trois premiers albums en gros), il y aura à boire et à manger, mais attention, pas de déchets à signaler. Avec ces 20 nouvelles chansons, les 3 prouvent qu’ils sont un des groupes les plus influents et importants des années 2000.



14. PARAMORE - S/T

Après avoir attendu près de 4 ans pour ce nouvel album, le premier sans les frères Farro, voici le retour de Paramore. Et si le départ des frangins était finalement la meilleure chose qui soit arrivée à la bande ? Cet album éponyme, à la fois frais, radio ready et aventureux prouve que les désormais trois comparses en ont sous la semelle. Un incontournable de 2013 à n'en point douter.



13. SAVES THE DAY - S/T

Nombreux sont les fans de Saves The Day qui pensaient que ce jour n'arriverait jamais, mais il faut croire que rien n'est immuable : Chris Conley est heureux. On le retrouve libéré, le cœur plus léger sur des mélodies pop mordantes, à un pas de côté près sur le très In Reverie. Saves The Day (auto-produit et en partie financé par les fans) est un album brillant, aussi sonique que méthodique, qui présage d'une bien belle manière une nouvelle étape dans la carrière d'un groupe qui maintient notre attention depuis 15 ans.



12. CONDITIONS - Full Of War

Le groupe a sorti tous les atouts de sa manche pour rendre sa musique encore plus catchy qu'auparavant (tous les titres sont des tubes potentiels) pour un résultat final plus pop, mais aussi plus homogène qu'il y a 3 ans. Cette nouvelle livraison montre un groupe en pleine confiance et au top de sa forme. Full Of War est donc travaillé, véloce, immédiat, avec un dosage minutieux du duo souvent casse-gueule agression/émotion. Plus personnel que son prédécesseur, Conditions se tracent leur propre voie dans la scène avec talent, en sachant varier les plaisirs, et avec ce petit côté nostalgique qui fait le pont entre l’émo 2000 et celui de la nouvelle génération.


11. TURNOVER - Magnolia

Turnover tiennent bien la route sur le virage plus mature entrepris lors du split avec Citizen et confirment tout le bien qu’on pensait d’eux. Privilégiant constamment la mélodie, le quartet a musclé et ralenti son pop-punk pour y ajouter une grosse louche d’emo southern très en vogue. Mais plus qu’un effet de mode, c’est leur véritable identité qui s’affirme ainsi, Austin Getz assurant quant à lui son rôle de frontman à la perfection. Un pari réussi de plus pour Run For Cover, Magnolia installant définitivement Turnover sur le devant d’une scène de plus en plus peuplée de groupes de qualité.


10. BRING ME THE HORIZON - Sempiternal

Dans la scène metalcore, lorsqu'un groupe tente autre chose, met plus de mélodie dans sa musique, il reçoit en général le retour de bâton des fans, ayant pour conséquence un nouvel album suivant plus violent (tout en gardant les acquis). On ne sait pas ce que l'avenir réserve à BMTH, la fanbase originale n'étant certes pas la même que celle des groupes pré-cités, mais cette fois, juste cette fois, les choses pourraient être différentes : l'accueil réservé par les fans et non-fans se veut quasiment unanime, tous sont bluffés et saluent la performance du groupe et de son chanteur. 



09. THE 1975 - S/T

The 1975 prouve avec ce premier album qu'ils forment un groupe soudé et très stable (le line-up du groupe n'a pas changé depuis sa création il y a onze ans, fait plutôt rare dans le monde musical), et sur lequel il faudra compter à l'avenir. En espérant qu'ils restent aussi prolifiques dans les années à venir qu'ils ne l'ont été au cours des derniers mois, et qu'ils continuent de perfectionner leur son. En tout cas, le groupe signe là un premier album de qualité, ce qui est de bon augure pour la suite !
 


08. MOVING MOUNTAINS - S/T

Moving Mountains pourraient bien avoir réussi leur pari. Alors que leurs précédents opus assirent leur réputation, ce troisième album éponyme dévoile encore une autre facette de leur personnalité. S’inspirant habilement des mélodies rêveuses de Pneuma et des rythmes up-tempo de Waves, Moving Mountains n’en a gardé que l’essence pour la diluer de manière intimiste sur 9 morceaux. Un album à cœur ouvert, plus difficile d’accès, qui ravira les auditeurs ayant conscience que la musique est une démarche personnelle à caractère universel.
   


07. CITIZEN - Youth

Citizen ressemblent en tout point à un tas d’autres groupes du même âge. Mais ce n’est pas un hasard si Run For Cover les auront remarqués plutôt qu’un autre. Portés par la complexité des relations amoureuses, les 10 titres de Youth transmettent non sans détours tous les tiraillements intérieurs engendrés par le seul fait de grandir. Comme si on leur demandait de passer trop vite à l’âge adulte, ce qui a paradoxalement engendré la certaine maturité des compositions, les textes alternent regrets, doutes et refus d’une réalité future peu réjouissante. Cruellement, Youth prouve encore une fois que la souffrance est un formidable facteur de créativité artistique chez l’humain. 


06. FOOTBALL, ETC. - Audible

Audible nous rappelle que l'emo se doit d'être un art simple, sincère, et réconfortant, ce aussi bien dans les paroles que dans la musique. Il illustre à merveille nos sentiments enfouis. Il est constitué de morceaux courts mais très intenses... Un moment d'évasion qui fait vraiment du bien.


05. WHITE LIES - Big TV

Vous êtes restés bloqués dans les années 80', la new-wave et ses ambiances électroniques froides mais si attractives ? Big TV est fait pour vous ! Sans tomber dans la redite avec ce troisième opus, les White Lies ont désormais tous les atouts pour conquérir notre beau pays, alors ne passez pas à côté de ce trio anglais au talent indéniable.


04. TOUCHE AMORE - Is Survived By

Deux ou trois écoutes seront nécessaires pour l'apprécier pleinement. Moins fougueux que les albums précédents, ça reste direct et franc et la démarche reste très sincère. L'album ne s'essouffle pas en cours de route et la tracklist est justement constituée. Touché Amoré prouve qu'ils ont encore des choses à dire, à montrer, et à faire ressentir à leur public.


03. THE WONDER YEARS - The Greatest Generation

The Greatest Generation est leur meilleur album. C'est dit. Et ce coup-ci, ils risquent même de faire une incursion on ne peut plus méritée au-delà des sphères de la scène pop-punk. A chacune de leur sortie, on se dit qu’ils ont atteint le sommet. Et non, encore une fois, tout faux. Pour The Wonder Years, il n’y a même pas de questions à se poser. Des tripes, de la sensibilité, une tête bien faite, des idées, et une chose est désormais certaine : les 6 de Philadelphie sont un des groupes les plus importants de notre génération. Et The Greatest Generation est un album impressionnant de bout en bout. Un futur classique. 


02. DEAFHEAVEN - Sunbather

Qu'il est difficile de trouver les mots pour résumer un album aussi épique et éblouissant que Sunbather. Une écoute d'album dont on ressort presque essoufflé. Essoufflé après cette quête homérique, menant vers une joie de vivre toute paradoxale au marasme audible, au milieu des doux arpèges et des notes de pianos et des étourdissements shoegaze. Un incroyable condensé de sérénité habite cette oeuvre pourtant explosive et éthérée. Ou comment pousser la sensation d'euphorie à son extrême. Rêver à s'en étourdir. Se sentir vivant, plus vivant que jamais. Hypnotique, éprouvant et surprenant. 


01. BALANCE AND COMPOSURE - The Things We Think We’re Missing


On pourrait penser à la première écoute de cet opus que le groupe se veut plus sage que sur Separation, mais en fait, pas du tout. Il laisse juste le temps aux guitares de laisser s'exprimer la mélancolie, la rage, puis la lumière. Laissant également de la place à Joe pour s'exprimer, pour se vider, pour nous parler, nous guider, nous consoler. Un véritable kaléidoscope musical, un psychotrope sonore, à écouter à l'aube, sous la nuit étoilée, ou quand tu subis un coup dur. Dans cet univers, on retrouve comme sur le précédent album un torrent d'émotions héritées des racines musicales du groupe : l'emo comme on l'aime, déchirant, simple et rugueux. A l'image de la musique de B&C, définitivement. Il faut également souligner la performance vocale irréprochable du chanteur, naviguant avec une aise assez bluffante entre chant clair, braillé et hurlé. Balance & Composure a ici composé un disque qui aurait pu devenir culte à l'époque qui les a inspirés. C'est LE disque de l'année 2013 pour Alternativ News !







13 commentaires :

Anonyme a dit…

Je vous aime <3

Alternativ News a dit…

Nous aussi on t'aime ;)

Guillaume W.

Anonyme a dit…

J'ai fais défilé la page, et a mon TRES grand regret pas de Common Courtesy ! Pour ma part, incomprehensible !!!

ACVPVfr a dit…

Merci beaucoup pour ce classement! Il y a quelques albums que je ne connais pas et que je vais aller découvrir de ce pas!

Je me permets de vous donner mon TOP 20:

20 - BIFFY CLYRO - Opposites
19 - SMILE EMPTY SOUL - Chemicals
18 - MELISSMELL - Droit Dans La Gueule Du Loup
17 - NOVELS - Mirror Dog
16 - CITIZEN - Youth
15 - 7WEEKS - Carnivora
14 - CONDITIONS - Full Of War
13 - BUKOWSKI - Hazardous Creature
12 - DINOSAURE PILE-UP - Nature Nurture
11 - HANDS LIKE HOUSES - Unimagine
10 - PURE LOVE - Anthems
09 - MIDGAR - The Holographic Principle
08 - APOLLINE - No Longer Rain
07 - HEAVEN'S BASEMENT - Filthy Empire
06 - MALLORY KNOX - Signals
05 - I THE MIGHTY - Satori
04 - NEW KILLER SHOES - I Ain't Even Lying
03 - ARCANE ROOTS - Blood & Chemistry
02 - CITY AND COLOUR - The Hurry And The Harm
01 - THE VIRGINMARYS - King Of Conflict

Eddy a dit…

J'avais peur en ne voyant pas B&C avant de voir qu'il était numéro 1, amplement mériter!

Anonyme a dit…

Mon top de 2013 (assez hétéroclite d'ailleurs):

* AFI - Burials
* Alkaline Trio - My Shame Is True
* Arcade Fire - Reflektor
* Avenged Sevenfold - Hail To The King
* Biffy Clyro - Opposites
* Bullet For My Valentine - Temper Temper
* Chunk No Captain Chunk - Pardon My French
* Daft Punk - Random Access Memories
* Damien Saez - Miami
* The Dangerous Summer - Golden Record
* A Day To Remember - Common Courtesy
* Deportivo - Domino
* Gaetan Roussel - Orpailleur
* New Found Glory - Kill It Live
* Nightwish - Showtime, Storytime
* Placebo - Loud Like Love
* Red Hot Chili Peppers - I'm Beside You
* Strange Vacation - Thunderstorms
* Stromae - Racine Carrée
* Transplants - In a War Zone

+ Les disques attendus impatiemment en ce début 2014:
* Bayside - Cult
* Gaslight Anthem - B-Sides
* Within Temptations - Hydra


Bonnes fêtes de fin d'année !

Anonyme a dit…

Vous allez quand même faire comme les autres années ? ou y'aura que ça comme bilan ?

Alternativ News a dit…

Oui, les tops individuels seront publiés en fin de semaine, pas d'inquiétude ;)

Guillaume W.

Anonyme a dit…

Sinon dans mon top il y aurait aussi les albums de pity sex, lord snow, modern life is war, foxing, marietta,johnossi, modern baseball, moonface, a great big pile of leaves, earl sweatshirt, tyler the creator, danny brown, toro y moi, james blake,the field, vampire weekend, slow warm death, old gray, tiny moving parts, brave birds, I kill giants, the appleseed cast.....
Globalement, encore une année sans immense coup de coeur mais pleins de très bons albums

Anonyme a dit…

Et vous allez faire une "guest list" ?

Alternativ News a dit…

Qu'entends-tu par "Guest list"t" ?

Sébastian D.

Anonyme a dit…

Les tops de musiciens etc

Alternativ News a dit…

Non, c'en est terminé avec les tops de 2013. ;)

Sébastian D.