mercredi 11 juillet 2012

Chronique Express : Our Time Down Here - Midnight Mass

Si AFI période old school était l'influence principale des Anglais de Our Time Down Here sur leur 1er LP, Live, Love, Let Go (2009), la formation a maintenant, après quelques changements de line-up, élargie ses influences, surtout du côté de chez Alkaline Trio. Si on retrouve encore le hardcore de Davey Havok sur « Precognition » et ses choeurs typiquement AFI, ou encore le criard « The Reckoning », c'est plutôt le punk-rock de Matt Skiba période Crimson qui prédomine sur l'ensemble, menant de fait le chant et l'ensemble du son vers des contrées plus mélodiques. La bande glisse du piano (« 7th October 1984 »), de la guitare acoustique (l'émouvante ballade finale « Angel Of Mercy »), prend des intonations cold-wave (« The Death Rattle ») et n'hésite pas à utiliser une chorale (« The Power To Charm »). Malgré son manque de personnalité, le groupe s'inspire du meilleur et arrive à se démarquer dans la scène punk-rock/hardcore par ses petites touches gothiques (les quelques courts passages en spoken word sont également terribles). Les fans du 1er opus pourraient être déçus par le manque de violence, mais dans l'ensemble, les amateurs des groupes pré-cités devraient être aux anges. 

3,5/5
Recommandé si vous aimez : Alkaline Trio, AFI, Children 18:3, Aiden

Sylvain L. 




1 commentaire :

Stargasm a dit…

Excellent album, vite qu'ils repassent par chez nous!