mercredi 20 juin 2012

Chronique Express : Celldweller - Wish Upon A Blackstar

À l’heure où la tendance est de mélanger le plus de styles, de « créer » des sons les plus improbables possibles pour au final se mordre la queue et lasser les auditeurs, d’autres survivent et continuent le parcours qu’ils ont commencé il y a de ça bien longtemps tout en évoluant tranquillement. Wish Upon A Blackstar, 2ème LP (en 13 ans seulement me direz-vous) est l’œuvre de Klayton, homme à tout faire du projet Celldweller. Carrière quasi inconnue mais pourtant impressionnante, le multi-instrumentiste et producteur prouve avec cet album qu’il sait toujours composer des morceaux ultra catchy et dansants sur fond de boucles électro. Les refrains s’enchaînent, captivent notre attention et font mouche quasiment à chaque fois ("Blackstar", "Eon", "Louder Than Words" ou "I Can’t Wait"). Mangeurs de sons industriels et de nouvelles technologies, Wish Upon A Blackstar est fait pour vous ! Les 17 morceaux de la version deluxe peuvent sembler longs, surtout avec une moyenne de 5 minutes par piste, mais l’ensemble défile et convainc par sa pertinence et sa qualité. Une expérience réservée aux amateurs du genre et aux curieux. 

3,5/5 
Recommandé si vous aimez : Blue Stahli, Pendulum, Julien-K, Zeromancer, Orgy

Sébastian D.



Aucun commentaire :