dimanche 7 août 2011

Interview Exclusive : Debtors Union

Debtors Union nous arrivent tout droit de Long Island, rassemblent plusieurs têtes connues sur l'île dont deux ex-membres de Crime In Stereo, officient dans un punk-rock à la Hot Water Music et ont sorti un premier EP digital gratuit il y a quelques mois. Nous nous sommes entretenus avec Eric Kuster, guitariste dans le dernier line-up de Crime In Stereo et chanteur de ce tout nouveau combo au sujet des projets du groupe et de ce que sont devenus ses anciens frères d'armes. Scroll down for the English version.



Romain J. : Salut Eric, merci de prendre un peu de temps pour nous. Pourrais-tu commencer par vous présenter toi et les autres membres, dis-nous qui joue de quoi et dans quels groupes vous jouiez avant ?

Eric Kuster : Carl Yarsinske est à la batterie et faisait partie de Divider, James Hagmaier qui est le bassiste de Let Me Crazy s'occupe de la guitare principale, Nick Kalolekas est au chant et à la guitare et jouait dans The Ambition. Mike Musilli est à la basse, c'est le premier bassiste de Crime In Stereo et moi je suis Eric Kuster, je m'occupe du chant.


Comment Debtors Union s'est-il formé ?

J'ai décidé de former ce groupe comme un side-project alors que je jouais encore avec Crime In Stereo. Tous les membres sont plus ou moins des amis de toujours. On voulait un groupe sans les tensions et les politiques habituelles comme un moyen de nous retrouver et d'écrire ce qui sort de nos cœurs et nos âmes.


Quand avez-vous commencé à écrire des morceaux pour ce projet, était-ce avant le split de Crime In Stereo ?

La musique de notre EP était en préparation durant les derniers mois de Crime In Stereo. Certaines de ces chansons ont des paroles que j'avais écrites il y a longtemps lors de tournées avec Crime hors des États-Unis, durant des périodes de frustration personnelle.


Le nom Debtors Union a une forte résonance politique, peux-tu nous expliquer le choix de ce nom pour le groupe ?

Le nom Debtors Union est venu dans une conversation entre Mike et moi lorsque nous étions en studio d'enregistrement. Pour le dire simplement, "Debtors" c'est parce que nous payons tous, d'une manière ou d'une autre, nos dettes en tant que musiciens depuis plus de dix ans maintenant. "Union" j'imagine que ça illustre le fait que nous sommes tous arrivés au point de nos vies où on va finalement devoir travailler jusqu'à ce que l'on meure pour continuer à survivre mais nous resterons de proches amis malgré tout.


Vous avez sorti un EP digital, peux-tu nous parler un peu de ces chansons ?

L'EP digital n'est qu'une petite collection des nombreuses chansons que nous avions écrites mais elle contient celles dont nous étions le plus fiers donc nous avons décidé de les sortir ensemble avant tout chose. Qui sait, peut-être que nous déciderons d'enregistrer nos autres vieux morceaux si on a l'opportunité de sortir un album. On travaille aussi non-stop sur de nouvelles compositions.


Vous venez d'ailleurs de présenter un nouveau morceau, une autre sortie est-elle en préparation ? Peut-être physique cette fois-ci ?

Nous travaillons complétement sur une nouvelle collection de chansons qui selon moi représente notre progression en tant que groupe durant ce processus. On adorerait avoir une sortie physique pour un album. On a parlé à quelques labels indépendants mais malheureusement rien de conclu pour le moment.


J'ai lu beaucoup de comparaisons entre votre son et Hot Water Music, quels groupes ont influencé Debtors Union ?

Oui, Hot Water Music a toujours été un de mes groupes préférés donc c'est un compliment pour moi, personnellement. Je trouve que l'ancien style de Crime In Stereo et Silent Majority ainsi que le groupe As Friends Rust ont été de fortes influences dans notre songwriting.


Quel genre de sujets approches-tu dans tes lyrics ?

Les sujets varient d'une chanson à l'autre. Des passages difficiles dans ma vie, des erreurs passées que j'ai surmontées et desquelles j'ai appris, des addictions aux drogues, la mienne par le passé et celles de personnes proches aujourd'hui. Des choses plus positives aussi, sur des amis que tu sais que tu ne perdras jamais, la capacité à surmonter les problèmes et à croire en l'amour à nouveau, se mettre toujours avant ceux que l'on aime. Prendre chaque jour comme une chance, ne pas gâcher les petites choses et être le meilleur homme possible.


Tu chantais un peu en tant que guitariste dans Crime mais tu es maintenant frontman dans Debtors, à quel point est-ce différent pour toi ? Comment se sont passés les premiers concerts ?

Être frontman est tout à fait différent de simplement chanter des back vocals en jouant de la guitare. C'est tout aussi fun ceci dit et j'écris toujours beaucoup de parties de guitare pour le groupe mais on se retrouve et on travaille chaque morceau tous ensemble. Nos concerts se sont plutôt bien passés. On reçoit toujours beaucoup de commentaires positifs de la foule pendant et après les concerts. Nous sommes très reconnaissants des fans et des gens qui ont continué de montrer de l'intérêt pour notre groupe.


Je crois que tu as un travail à New York mais est-ce que Debtors est un projet auquel tu voudrais te consacrer complétement, en tournant et enregistrant davantage ?

Tous les membres du groupe ont actuellement un travail à temps plein mais une fois notre premier disque sorti, je suis sûr qu'on tournera un peu pour le promouvoir. J'ai toujours l'envie de retourner sur la route qui me démange. Jusqu'à ce que ça arrive, on va continuer à écrire, à enregistrer et à jouer les dates qui se trouvent sur notre chemin. On est reconnaissant de chaque opportunité qui a pu nous être donnée.


Kristian chante sur un de vos morceaux, c'est bon de voir que vous êtes toujours amis proches. Qu'ont-ils fait, lui, Alex et Scott depuis le split de Crime ?

Scott a une belle vie avec une copine et une famille qui l'aime. Il travaille d'arrache-pied depuis que le groupe s'est séparé mais nous restons en contact. Nous sommes amis depuis très longtemps et j'espère qu'on le sera toujours... Alex travaille et enseigne et d'après ce que je sais il essaye de monter un projet musical en solo mais je n'en sais pas beaucoup plus. J'ai hâte de voir ce qu'il fait car il a toujours été un excellent songwriter.


Gary est maintenant dans Daytrader, sais-tu quand nous pourrons entendre du nouveau de la part de Kristian et Alex ? Ils avaient parlé d'un projet ensemble, ainsi qu'un autre avec Gary...

Pour le groupe de hardcore incluant ces trois-là, il n'y a rien pour le moment. Ce n'est pas à moi de dire que ça n'aura jamais lieu mais rien n'a été fait depuis le départ de cette idée pour le moment. J'ai l'impression qu'Alex fait quelque chose dans un style plus alternative rock et Gary s'occupe de Daytrader à plein temps. C'est tout ce que je sais à ce sujet mais je suis toujours très proche d'eux donc bon...


Ryan Mackfall [Crashburn Media, NDLR.] m'a parlé de ce projet de DVD de votre unique Troubled Stateside show au Royaume-Uni, as-tu plus d'infos ?

Ryan a filmé ce concert. Je l'ai vu récemment lorsqu'il était en tournée aux États-Unis avec SHARKS, qui sont un excellent groupe. On n'en a pas trop parlé et il a beaucoup de travail mais il va s'en occuper et ce sera quelque chose de bien car c'est un artiste brillant. [Plus d'infos sont désormais disponibles ici, NDLR.]


Très bien Eric, ce sera tout. Merci encore pour ton temps, quelque chose à ajouter ?

Tout le monde peut télécharger notre EP gratuitement sur www.purevolume.com/debtorsunion. D'autres chansons seront enregistrées cet été. On verra ce qu'on en fera. Je voudrais remercier tout le monde pour le soutien qu'on reçoit et encore merci Romain pour ton temps et ton intérêt pour notre musique. Vivez la vie du mieux que vous pouvez.



Romain J.






----------



Romain J.: Hi Eric, thank you for taking some time to answer my questions. Could you first introduce yourself and your bandmates, tell us who plays what and in which bands were you guys playing before?

Eric Kuster: Carl Yarsinske-drums- Divider
James Hagmaier- lead guitar- Let Me Crazy- stills plays bass with them
Nick Kalolekas- guitar/vocals- The Ambition
Mike Musilli- bass- original Crime In Stereo bassist
Eric Kuster- lead vocals


So how did Debtors Union come together?

I decided to form this band as a side project while I was still active with Crime In Stereo. All the members are more or less life long friends of mine. We wanted a band without the typical politics and stresses as an outlet for us to get together and write what comes from our hearts and souls.


When did you start writing songs for this project, was it before Crime In Stereo decided to stop?

The music from our EP had been in the works during the final few months that Crime In Stereo was together. A few of the songs I had actually been writing lyrics for while I was on tour out of the U.S. going through some frustrating times for myself.


The name Debtors Union has a strong political resonance, could you explain to us the choice of this name for the band?

The name Debtors Union came about in a conversation between myself and Mike while we were in the recording studio. Simply put: "Debtors": We have all in one way or another been paying our dues as musiscians for over a decade now. "Union": I suppose signifies the fact that we're all at the point in life where we will pretty much have to work until we die to continue to survive yet we will always remain close friends.


You released a free digital EP, can you tell us a bit about those songs?

The digital EP is a small collection of the numerous songs we actually wrote but felt most proud of so we decided to release them together before anything else. Who knows? Maybe we'll decide to record our other older songs given the opportunity to release a full length. We also have been non-stop working on new material.


You also just released a new song, is there another release in the works? Maybe physical this time?

We are absolutely working on a new collection of songs that I feel we've been progressing as a band in the process. We would love to get a physical release for a full length/LP. We have reached to a few Indie labels but unfortunately no bites yet.


I've read many people compare your sound to Hot Water Music, which bands influenced Debtors Union?

Yeah Hot Water Music has always been one of my favorite bands so that comes as a compliment to me personally. I feel like the older style of Crime In Stereo and Silent Majority as well as the band As Friends Rust have been great influences in our song writing.


What kind of topics do you approach in your lyrics?

They vary from song to song on topic. Tough times in my life, past mistakes I've overcome and learned from, drug habbits (my own in the past and people close to me in the present), also some more positive stuff about friends you know you'll never lose. The ability to overcome problems and believe in love again and to always put yourself before others that you love. Count everyday as a blessing, don't sweat the small stuff and be the best man you can.


You were doing some back vocals in Crime but you're now the frontman in Debtors, how different is that for you? How did the first shows go?

Being a frontman is certainly different than just playing guitar and singing back-ups. It's equally as fun though and I still write a lot of guitar stuff for the band but we get together and work every song out as a unit. Our shows have been going very well. We always get lots of positive feed back from the crowd during and after the shows. We really appreciate all the fans and people who have continued to show interest in our band.


I think you have a job in New York but is Debtors a project you would like to work on full-time, touring and recording more?

Every member of the band is currently full time employed but once we get a release out I'm sure we would tour a bit to support it. I always get the itch to get back on the road. Until then we'll continue writing and recording and playing whatever gigs come our way. We're thankful for every opportunity anyone's given us.


Kristian is singing on one of your songs, it's good to see you're still best friends. What has he and Alex and Scott been up to since Crime's split?

Scotty has a great life with a loving girfriend and family. He's been working his tail off since the band split up but we still remain in close contact with eachother. We've been friends a very long time and I hope always will be... Alex has been working as well teaching and as far as i know has been trying to put something together on his own as far as a musical project goes but I'm not really sure what's happening with that. I'm excited to see what he does because he has always been a very excellent song writer.


Gary is now in Daytrader, do you know when we're gonna hear some new music from Kristian and Alex? They said they would work on a project together, and on another one with Gary...

As far as the rumored "hardcore band" with the 3 of them, nothing is going on as of yet. It's not my place to say that it's not going to happen ever but there's nothing going on with that idea so far. I have a feeling that Alex has been doing something more alternative rock style and Gary's been full time Daytrader. This is as much as I know about it but I am very close with them still so yeah..


Ryan Mackfall [Crashburn Media, ed.] told me about this DVD he wanted to do with the footage from your only Troubled Stateside UK show, do you have any info on that?

Ryan had filmed that show. I recently hung out with him while he was on tour in the states with SHARKS who are an amazing band. Nothing has been mentioned about footage from that show but he has been super busy with other work. If he decides to make something for it I would love to see it because he's a brilliant artist. [More info can now be found there, ed.]


Alright Eric, that's all. Thanks again for your time. Anything else to add?

Everyone can download our EP at www.purevolume.com/debtorsunion for free. More songs will be recorded this summer. We'll see what happens with them. I'd like to thatnk everyone for all the support we've been getting and again, Romain, thanks for your time and interest in our music. Live life as best you can.



Romain J.







Aucun commentaire :