lundi 15 février 2010

Chronique : Jumping Jack - Cows & Whisky EP

A l'écoute de Jumping Jack un autre groupe me vient en tête : Maylene And The Sons Of Disaster. Le southern rock qui sent la country, les chemises à carreaux, la bière (où ici le whisky en l'occurence), bref la beauf attitude kiffante, où l'on s'imagine au volant de son pick-up le volume à fond en train de hocher la tête, d'autant plus qu'on a ici à faire à du stoner metal.

Le trio Nantais en envoi plein la tronche comme s'il avait été élevé outre-Atlantique parmi les rednecks : « Blue's Rejects » démarre sur un gros cri et des instruments bien lourds, avec le
gros riff qui tue et une voix qui se rapproche de celle de Metallica. La mélodie super saccadée et entrainante de « Angel's Motel » rappelle quand à elle les grands groupes de metal des années 80, avec les super solos entrainants, tout en s'accordant des passages un peu plus calmes et planants en arpèges mélancoliques au milieu.
Dans la continuité « Smoke The Clouds » ralentit un peu le tempo mais toujours avec une ambiance très lourde, idem avec « Dark Beginning » qui commence d'abord en acoustique (des passages acoustiques reviendront), quand à la mélodie du refrain elle est vraiment envoutante et impeccable, comme peut le faire un Alter Bridge sur l'album Blackbird. Mon coup de coeur de la galette.
Pour les bourrins le groupe nous réserve encore « Blow »avec ses murs de guitare massifs et ses gros breaks. Quand à « Cows & Whisky » avec son intro au banjo, elle aura vite fait de repartir dans le gros rock gras elle aussi.

La grande qualité du groupe est de complètement nous faire oublier qu'ils viennent de France. 6 titres accrocheurs qui combient à merveille fureur et accalmies, Juming Jack commence fort.

8/10

Alucard.

1. Blues Reject
2. Angel's Motel
3. Smoke The Clouds
4. Blow
5. Dark Beginning
6. Cows And Whisky

http://www.myspace.com/jumpingjackgroup



Aucun commentaire :